Guide des démarches - retour à la page d'accueil

discrimination, inégalité

Actimonde (463)


CONSULTER LE SITE



Actimonde
Allegro Fortissimo (181)


CONSULTER LE SITE
Allegro Fortissimo est une association qui lutte contre les discriminations dont sont victimes les personnes de forte corpulence dans la société (problèmes d’accès à l’emploi, au crédit, aux transports, aux soins...). Elle travaille à réconcilier ces personnes avec leur corps et leur image, vis-à-vis d’elles-mêmes, de leur entourage et de la société. Elle essaye de répondre aux questions de santé spécifiques aux personnes de forte corpulence avec l'aide de professionnels sélectionnés.
Pour remplir ces missions, Allegro Fortissimo rencontre les pouvoirs publics (élus, administrations, services publics, institutions…) afin de faire évoluer les mentalités, voire les lois.
Parallèlement, elle organise de nombreuses activités conviviales pour sortir ses adhérents et sympathisants de leur isolement et les aider à reprendre confiance en eux : réunions régulières pour discuter et s’informer, séances d’aquagym, ballades en forêt (Gros Bols d'Air), bourses aux vêtements, rencontres médicales… Ces activités sont principalement disponibles en région parisienne mais depuis 2002, elles sont peu à peu reproduites au sein d’antennes qui ouvrent en province..

Allegro Fortissimo
8 rue de Florence, 75008 Paris
 01 45 53 98 36
APPT - Association des Personnes de Petite Taille (230)


CONSULTER LE SITE
L'APPT est une association qui a pour but de représenter les intérêts des personnes atteintes de nanisme et de les aider. Ainsi, elle joue un rôle important d'information des familles, dans le domaine médical en particulier ; elle les conseille dans leur démarche, les écoute. Elle a également mis dans ses priorités l'information du public, pour contribuer à une meilleure intégration des personnes de petite taille dans la société.
Le nanisme concerne environ 8000 personnes en France. L'APPT compte environ 350 membres ; elle regroupe des personnes de petite taille de tout âge, de toute région de France ainsi que les parents dont les jeunes enfants sont atteints de nanisme.
Certaines personnes, conscientes des difficultés rencontrées par les personnes de petite taille, font également partie de l'association au titre de bienfaiteurs. Béatrice Roy-Hervouet est la Présidente de l'Association.

APPT
35 avenue d'Alfortville, 94600 Choisy-le-Roy
 01 48 52 33 94
Céreq - Centre d’Etudes et de REcherches sur les Qualifications (619)


CONSULTER LE SITE
Le Céreq est un établissement public qui dépend du ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère de l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement. Pôle public d'expertise au service des acteurs de la formation et de l'emploi, le Céreq concilie production de statistiques, recherches, études et accompagnement d'actions. Il formule des avis et des propositions destinés à éclairer les choix en matière de politiques de formation à l'échelon régional, national ou international. Le Céreq effectue également des études pour d'autres ministères, ceux de l'Agriculture et de la Jeunesse et des Sports notamment. Des actions sont menées en partenariat avec les collectivités territoriales, régionales ou locales, ou avec des organismes étrangers. D'autres études sont conduites pour ou avec des entreprises publiques ou privées, pour des branches professionnelles et des organisations syndicales de salariés.


Céreq
10 place de la Joliette, BP 21321 , 13567 Marseille cedex 02
 04 91 13 28 28
Chiennes de garde (106)


CONSULTER LE SITE
Ca suffit ! Nous, Chiennes de gardes, nous montrons les crocs. Adresser une injure sexiste à une femme publique, c’est insulter toutes les femmes. Nous nous engageons à manifester notre soutien aux femmes publiques attaquées en tant que femmes. Nous affirmons la liberté d’action et de choix de toutes les femmes. Nous, Chiennes de gardes, nous gardons une valeur précieuse : la dignité des femmes. A bons entendeurs, salut.
Le nouveau conseil d'administration s’est donné pour priorités politiques de fédérer un maximum d’associations autour d’un projet de loi anti-sexiste, la lutte contre les préjugés sur le viol, et toujours la défense des femmes subissant des insultes sexistes proférées dans l’espace public.

.

Chiennes de garde
Maison des Associations, boîte n°11, 5 rue Perrée, 75003 Paris
Club Averroes (200)


CONSULTER LE SITE
Le Club Averroes a été créé en 1997 à l'initiative de nombreux professionnels des médias ( journalistes, présentateurs, producteurs, comédiens, réalisateurs...). Acteur du changement, Il défend auprès des décideurs et des institutionnels la diversité en général et fait la promotion des minorités visibles dans nos médias français..


Club Averroes
Cohesion sociale www.femmes-egalite.gouv.fr (457)


CONSULTER LE SITE
Même si les inégalités de traitement entre les hommes et des femmes dans les entreprises ont tendance à diminuer, il reste encore quelques poches de résistance. Le site du ministère délégué à la Cohésion sociale et à la Parité fait le point sur les actions et les bonnes pratiques développées pour favoriser la parité au sein de la vie politique ou dans le travail.


Cohesion sociale
HALDE - Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (93)


CONSULTER LE SITE
La HALDE est une autorité administrative indépendante créée par la loi du 30 décembre 2004.

Elle a pour mission générale de lutter contre les discriminations prohibées par la loi, de fournir toute l’information nécessaire, d’accompagner les victimes, d’identifier et de promouvoir les bonnes pratiques pour faire entrer dans les faits le principe d’égalité. Elle dispose de pouvoirs d’investigation pour instruire les dossiers.
La HALDE informe le public, caractérise une discrimination dont les personnes ont pu être victime, les conseille dans leurs démarches juridiques, et les aide à établir la preuve de la discrimination le cas échéant.
La HALDE identifie et diffuse les bonnes pratiques et les expériences en matière de lutte contre les discriminations dans tous les secteurs d’activité.
La HALDE émet des avis et des recommandations, auprès du gouvernement, du parlement et des autorités publiques pour lutter contre les discriminations, afin d’améliorer les textes de loi, de faire progresser le principe d’égalité et l’état du droit français dans ce domaine.

.

HALDE
11 rue Saint Georges, 75009 Paris
 01 55 31 61 00
Ministère de l'emploi Emploi des seniors (456)


CONSULTER LE SITE
Pour diverses raisons, la France présente un taux d'emploi des plus de 50 ans parmi les plus faibles des pays de l'OCDE, alors que pointent déjà les difficultés liées à une faible croissance démographique et au vieillissement de la population active.
Favoriser l'emploi des plus de 50 ans devrait permettre :
- d'améliorer sensiblement la croissance de l'économie française ;
- de relever deux défis : encourager l'emploi en France et favoriser la cohésion sociale.
Le site fait la liste des dispositifs destinés à réduire le taux de chômage des plus de 50 ans.


Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité
MRAP - Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples (203)


CONSULTER LE SITE
Le 22 Mai 1949, le MRAP se crée autour d'anciens membres du MNCR et de diverses personnalités telles que le peintre Chagall ou le leader catholique Marc Sangnier. Il prend le nom de Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et pour la Paix à une époque où les questions dominantes sont le néonazisme, le regain d'antisémitisme et la guerre froide.
Les guerres coloniales et l'utilisation, voire l'exploitation, d'une main d'œuvre immigrée durant les « 30 Glorieuses » ont changé les données de la lutte contre un racisme qui prenait des formes diverses. En 1977, le MRAP devient alors le Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples, appellation qu'il conserve encore aujourd'hui.
Le MRAP intervient sur le plan juridique pour rappeler que le racisme (en actes comme en paroles) n'est pas l'expression d'une simple opinion mais un délit sanctionné par la loi D'une part, en déposant des plaintes et en se constituant partie civile, il veille au respect de la législation contre le racisme composée de Loi de 1972 -que le MRAP a contribué à faire voter par le Parlement- renforcée par la loi de 1990. En 1996 par exemple, la Fédération Nord / Pas-de-Calais a fait condamner des élus du Front National à Lens et Dunkerque pour « provocation à la haine et à la discrimination raciales ».
D'autre part, grâce à ses permanences d'accueil , le MRAP aide les populations immigrées dans leurs démarches administratives et défend les victimes d'actes ou de propos racistes. De plus, le MRAP siège à la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme, qui établit chaque 21 mars un rapport sur le racisme en France.

.

MRAP
43 boulevard Magenta, 75010 Paris
 01 53 38 99 99
Observatoire des inégalités (114)


CONSULTER LE SITE
Qu’est-ce qu’une inégalité ? Quelles formes peut-elle prendre ? Comment se constituent et se reproduisent-elles ? Comment les combattre ?... Cette rubrique vous propose des analyses, des entretiens, des points de vue pour réfléchir à ces questions.
L’Observatoire des inégalités n’est pas un mouvement politique. Son rôle n’est pas d’appuyer tel ou tel parti ou association, mais de contribuer à éclairer ou à critiquer les choix publics. Pour cela, nous avons la conviction qu’il faut, de façon toujours renouvelée, s’attacher à dresser un état des lieux qui soit le plus complet possible, tout en demeurant accessible à un large public.
Cette position d’observation n’interdit pas - bien au contraire - de se prononcer sur les politiques publiques, de formuler des pistes pour avancer vers l’égalité, ou de signaler telle ou telle action remarquable.
En revanche, l’observatoire refuse une position militante de défense d’un seul et unique programme : son objectif est d’alimenter un débat ouvert, dans la limite des valeurs partagées par ses membres. Il tâchera de donner la parole à tous ceux qui lui semblent ouvrir des voies vers l’égalité. Aucun syndicat ou parti ne pourra se prévaloir de son soutien direct..

Observatoire des inégalités
35 rue du canal, 37000 Tours
 02 47 44 63 08
ODAS - Observatoire national De l'Action Sociale décentralisée (372)


CONSULTER LE SITE
L'ODAS a été créé le 14 juin 1990 sous forme associative afin de permettre, à partir d'enquêtes et d'études, le développement dans un lieu neutre d'une réflexion commune des principaux décideurs et acteurs de la solidarité.
Les principaux thèmes de travail de l'ODAS :
- les stratégies et organisations des départements
- les villes et le développement social local
- le soutien à l’autonomie
- le soutien à l’enfance et à la famille
- la mise en place de la décentralisation du RMI.

ODAS - Observatoire national De l'Action Sociale décentralisée
250 bis, Boulevard Saint-Germain, 75007 Paris
 01 44 07 02 52
RAVAD - Réseau d’Assistance aux Victimes d’Agressions et de Discriminations (673)


CONSULTER LE SITE
Des associations ont décidé de la création d’un réseau d’assistance juridique et judiciaire, ayant pour objet de venir en aide aux personnes homosexuelles, bisexuelles, transsexuelles et transgenres afin de leur faire connaître leurs droits et, éventuellement de les accompagner dans le cadre d’une action judiciaire.

En effet, s’il n’est pas contestable que ces dernières années des avancées législatives ont été constatées en vue de la reconnaissance des droits des homosexuel-e-s, il n‘en demeure pas moins que l’homophobie est une réalité qu’il faut combattre.

L’homophobie n’est pas dans l’imagination des homosexuel-e-s, mais l’expression d’une réalité sociale qu’il faut combattre.

En France, nombreux-ses sont les homosexuel-e-s, les bisexuel-e-s, les transsexuelles et les transgenres qui vivent des situations de discrimination au logement, sur leur lieu de travail et qui peuvent être victimes d’actes de violence à caractère homophobe, lesbophobe, biphobe et transphobe.



RAVAD - Réseau d’Assistance aux Victimes d’Agressions et de Discriminations
SOS homophobie (610)


CONSULTER LE SITE
SOS homophobie est une association loi 1901 de lutte contre les discriminations et les agressions à caractère homophobe.
Les principaux objectifs de l'association sont :
• Aider les personnes victimes d'actes homophobes (Pôle Écoute et Soutien)
- en mettant à leur disposition une ligne d'écoute téléphonique anonyme pour leur donner un temps de parole, d'écoute mais surtout les moyens d'agir et de se prendre en charge
- en permettant aux internautes de faire parvenir leur témoignage depuis notre site Internet
- - si nécessaire, en intervenant concrètement (lettre de soutien, accompagnement, interpellations d'employeur, voisins, etc. coupables d'actes homophobes, etc.)
- SOS homophobie ayant plus de 5 ans d'existence, l'association est habilitée à se porter partie civile auprès de victimes d'actes homophobes.
• Mener des actions de prévention de l'homophobie (Pôle Prévention)
- en menant des interventions dans les établissements scolaires et vis à vis de tout public pouvant être amené à être confronté à des situations d'homophobie,
- en organisant ou en participant à des actions visant à sensibiliser l'opinion publique contre l'homophobie et affirmer la dignité de la personne homosexuelle (actions de sensibilisation, rencontres et interventions dans des entreprises, les collectivités territoriales, etc.).
• Obtenir l'égalité des droits entre les couples homosexuels et les couples hétérosexuels, et entre les personnes homosexuelles et les personnes hétérosexuelles (Pôle Action)
- en interpellant les pouvoirs publics, institutions et organismes influents pour que cessent les discriminations homophobes et soient adoptées de véritables politiques de prévention,
- en dressant un état des lieux de l'homophobie en France à travers la publication d'un Rapport Annuel, qui se fonde sur les témoignages reçus sur la ligne et sur le site web.



SOS homophobie
 0810 108 135
SOS Racisme (201)


CONSULTER LE SITE
L’antiracisme n’a jamais été pour nous la volonté de défendre telle population contre telle autre, de voir se constituer sur des bases ethniques ou religieuses des « syndicats » de défense de telle ou telle communauté.
L’antiracisme, pour nous, a toujours été la volonté de voir chacun vivre à égale dignité dans la société, quelles que soient ses origines, sa confession ou ses pratiques culturelles.
C’est ce projet de fraternité et d’égalité qui a toujours orienté l’ensemble de nos combats. Celui pour l’intégration des étrangers, celui pour la conception d’une France fière d’être diverse et plurielle, celui contre les ghettos et les discriminations raciales ou encore celui sur le travail de pédagogie nécessaire concernant la résurgence de l’antisémitisme.
Si ces combats ont permis des avancées importantes et ont contribué utilement à faire de notre pays une terre de métissage, il n’en demeure pas moins que des luttes fondamentales nous attendent pour les années à venir.
Ainsi, si l’intégration a globalement réussi, l’existence des ghettos et des discriminations continuent plus que jamais à toucher de plein fouet les « nouveaux Français » issus de l’immigration.
Notre rôle consiste non pas à considérer les gens comme des victimes mais comme des acteurs de la société qui ont le pouvoir de la faire évoluer.


.


SOS Racisme
 01 40 35 36 55
SOSFA - SOS Femmes Accueil (232)


CONSULTER LE SITE
L'association SOS Femmes Accueil conduit plusieurs missions. Elle gère :
- un centre d'hébergement spécialisé dans l'accueil de femmes en difficulté, accompagnées ou non d'enfants, et nommé CHRS SOS Femmes Accueil.
- un site web à l'adresse www.sosfemmes.com qui, au delà de l'information qui y est dispensé et qui cible principalement les femmes victimes de violences, rend un service unique de conseils et de renseignements individualisés par courriel.
- une mission d'adultes relais, en liaison étroite avec la ville de Saint-Dizier, nommée Opératrices Sociales de Quartier

SOSFA
Immeuble Vosges, 2 rue Saint-John Perse, 52100 Saint-Dizier
 03.25.06.50.70
Publicité

 
Urgences
Abonnez-vous
Publicité

 
Urgences
Abonnez-vous
Publicité