Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  
consommation, vie quotidienne
Publicité

livraison du supermarché en ligne Houra.fr (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


C'est dans la box !
Editions techniques et scientifiques françaises (ETSF)

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

35000 personnes invitées à la fête à Benjamin, quand la société perd le sens de la mesure

26/04/2012

Pour faire plaisir à Benjamin, une copine de 13 ou 14 ans a eu la bonne idée de lancer une grande invitation sur Facebook. Résultat, entre 35000 et 50000 jeunes s'apprêtaient à venir à la fête à Benjamin.
Le père effaré a décidé de déposer une plainte contre X.
Mais de quoi faut-il s'étonner le plus ? Des fameux réseaux sociaux, capables de tout multiplier dans des proportions aberrantes (contacts, propos, dérapages, blagues...) ou de l'écho monstrueux dans les médias qui ont tous repris cette nouvelle, comme une respiration dans la campagne électorale. N'y avait-il pas d'autres "chiens écrasés" justifiant un papier dans les colonnes de nos plus fameux éditorialistes ?
Pour la première fois, parait-il, le QI serait en train de régresser, bref, la télé et Internet rendraient con.



La fellation de Rachida Dati

Autre exemple, amusant au départ, mais au final plutôt inquiétant, le savonnage de Rachida Dati qui fait encore tous les jours le bonheur des humoristes.
Pourtant, quand on écoute bien son propos, il y avait autre chose dans sa phrase, autre chose de bien plus important. Grosso modo, elle disait que la crise économique avait pour origine notamment le fait que les actionnaires demandaient aux entreprises des bénéfices largement supérieurs à l'inflation (et non pas fellation). Moralité, Rachida Dati n'est pas une grande économiste, mais on devient un peu plus con en n'écoutant que la blague sur la fellation sans avoir eu à réfléchir au vrai sens du propos.



La bouillie pour les masses

Dire, écouter, répéter sans vérifier ni chercher à comprendre, braire tous dans le même champ au même moment (en courant parfois), voila la maladie qui frappe les médias et leurs usagers, c'est-à-dire nous tous, sans que le phénomène soit désiré, décidé, orchestré par qui que ce soit. Une civilisation de canards sans tête que rien ne peut arrêter.
Dans le même temps, un système globalisant, Facebook, Google, Wikipedia... qui diffusent les mêmes infos, avec la même faiblesse de critères de pertinence, en même temps sur des masses à l'échelle des continents.
Allez, on en discutera tous ce soir à la fête à Benjamin !


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine