Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  
consommation, vie quotidienne
Publicité


Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Bonnes petites tables du guide Michelin - 2008
Michelin

Dernières infos

Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 :  hausse importante Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 : hausse importante
Au second trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 126,19, contre 125,90 au trimestre précédent.
Les résultats du Bac 2017 académie par académie Les résultats du Bac 2017 académie par académie
Les résultats du baccalauréat sont affichés aujourd'hui dans les établissements. Ils sont également disponibles sur les différents sites
Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ? Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ?
Le 27 avril, Marisol Touraine (Santé), Stéphane Le Foll (Agriculture), et Martine Pinville, (Commerce) ont signé une charte d
Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ? Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ?
Le ministère du travail vient de publier les résultats de la deuxième mesure d’audience des syndicats. Un système
Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 :  la reprise se confirme Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 : la reprise se confirme
Au premier trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 125,90, contre 125,50 au trimestre précédent.
Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017 Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017
Le mécanisme du prélèvement à la source se met progressivement en marche. 2017 sera l'année charnière avant la
853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac) 853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac)
Les candidats au BAC ont jusqu'au 2 avril pour confirmer qu’ils sont toujours candidats au BAC et
Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent
La loi de 2013 relative à la transparence de la vie publique rend permet pour la première fois de
Les femmes ont leur premier enfant de plus en plus tard Les femmes ont leur premier enfant de plus en plus tard
Les femmes ont eu leur premier enfant en moyenne à 28,5 ans en 2015 soit 4,5 ans plus tard
Classement des lycées : palmarès et taux de réussite au BAC 2016 - Guide des lycées complet Classement des lycées : palmarès et taux de réussite au BAC 2016 - Guide des lycées complet
Comme tous les ans, nous vous proposons les chiffres détaillés de réussite au BAC 2016, lycée par lycée. Il
Comment obtenir la vignette écolo Crit'Air Comment obtenir la vignette écolo Crit'Air
La vignette écolo Crit'Air est désormais obligatoire à Paris et à Grenoble. Faute de ne pas l'avoir
Indice de référence des loyers du quatrième trimestre 2016 :  douce reprise Indice de référence des loyers du quatrième trimestre 2016 : douce reprise
Au quatrième trimestre 2016, l’indice de référence des loyers remonte légèrement à 125,50, contre 125,33 au trimestre précédent

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Baisse de la TVA à 5,5% dans la restauration, ce qui changera pour le client

08/07/2009

A compter du 1er juillet 2009, la baisse de la TVA sur la restauration de 19,6 à 5,5% devrait permettre à la fois d'alléger l'addition et d'améliorer les salaires ou de permettre de nouvelles embauches. La profession s'y est engagée. Mais, comme dit le proverbe, les promesses n'engagent-elles que ceux qui les croient ?



Supprimer une injustice

Les restaurateurs se plaignent depuis des années de la différence de taux de TVA entre la restauration rapide et vente à emporter qui est de 5,5% et celle de la restauration traditionnelle qui est de 19,6%.
Déjà promise par Jacques Chirac, puis par le candidat Sarkozy, cette baisse sur un secteur emblématique de l'art de vivre à la française n'a été gagnée qu'après une longue lutte au niveau de l'Europe. Les Allemands, notamment, qui ne sont pas de fins gastronomes, étaient réticents à toute baisse de prélèvements.
A travers un contrat dit «Contrat d’Avenir de la restauration», signé en avril 2009, les organisations s’engagent à répercuter totalement les gains obtenus sur la baisse des prix, la création d’emplois, l’amélioration de la situation des salariés et la modernisation du secteur. A vérifier donc.



Faire baisser l'addition

Les organisations professionnelles se sont engagées à répercuter la baisse sur les prix pour le consommateur :




L'emploi dans la restauration

Plus d'un demi million d'emplois découlent de l'hôtellerie et la restauration.
 



Les chiffres clés du tourisme en France

 
Les professionnels se sont engagés à embauchés 20 000 salariés supplémentaires en contrat définitifs et autant de jeunes en formation (alternance − apprentissage ou contrat de professionnalisation). Au final, ils n'ont pas pris un grand risque en fixant cet objectif, plutôt modeste.
Une autre partie de la manne devrait aller logiquement à l'amélioration des salaires. On le sait, les restaurateurs peinent à trouver et à garder des salariés compétents et motivés. Ils auraient tord de louper l'occasion de fidéliser les meilleurs.
Le respect global de cet engagement pourra se vérifier chaque année en lisant les DADS (déclaration annuelle des salaires que doit faire chaque employeur).



Quelles obligations pour les professionnels ?

La DGCCRF pratiquera des relevés de prix et un comité de pilotage fera un bilan régulier de l'évolution des prix et de l'emploi dans le secteur. Au delà, il semble que le gouvernement compte surtout sur la bonne volonté de chacun.
Or dans un contrat, il y a normalement une clause en cas de non respect des obligations. Là, on ne voit pas bien ce que feront les autorités en cas de non respect général de cet accord; sachant qu'il ne sera plus possible de retourner à Bruxelles pour demander le retour de la TVA à 19,6%.
Enfin, quand on les interroge, beaucoup de professionnels n'ont pas encore compris ce qu'ils doivent faire et surtout, ce qu'ils risquent s'il ne le font pas.



Quels changements pour les clients ?

Pas grand-chose, de fait sera perçu par le client. Une baisse de 12% au gré du restaurateur sur quelques plats ne va pas révolutionner l'addition. Mais voyons plutôt le verre de beaujolais à moitié plein, cela va quand même dans le bon sens, on n'y était plus habitué.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine