Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  
consommation, vie quotidienne
Publicité

baisse de la TVA à 5,5% dans la restauration
baisse de la TVA à 5,5% dans la restauration
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Cafés et restaurants 2
Actes Sud

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Les restaurateurs sont-ils obligés de répercuter la baisse de la TVA à 5,5% sur leurs prix ?

27/07/2009

Après avoir entendu parler de la baisse de la TVA dans la restauration depuis des années et plusieurs élections, on ne peut pas dire que l'addition paraisse soudain plus légère. Alors, les restaurateurs, qui ne sont plus taxés désormais qu'à 5,5% (sauf pour l'alcool), sont-ils obligés de répercuter cette baisse sur les prix ou bien mettent-ils l'argent qu'ils ne donneront plus au percepteur dans leur poche ?



Pour le restaurateur, c'est à la carte

Le restaurateur à 3 possibilités :


A noter que les agents de la DGCCRF, pourtant déjà bien occupés, ont effectués des relevés de prix avant la mise en place de la mesure et peuvent donc ainsi vérifier le sérieux des restaurateurs.



Comment profiter de la baisse de TVA de la restauration ?

Normalement, la baisse est affichée à la porte du restaurant et les plats concernés sont signalés sur la carte. Les restaurateurs malins utiliseront ce dispositif pour attirer le client et c'est de bonne guerre. Alors suivez les affichages et préférez ces bons commerçants;
Le gain n'est pas mirobolant, mais en ces temps difficiles, c'est toujours bon à prendre. Par exemple: sur un plat vendu 15 euros avant le 1er juillet 2009, le restaurateur reversait 2,46 euros de TVA à l’Etat (application d’un taux de TVA de 19,6%), soit un prix HT du plat de 12,54 euros. Depuis le 1er juillet, sur ce prix HT, le restaurateur reverse 0,69 euros à l’Etat (application d’un taux de TVA de 5,5%). Le prix de vente TTC du plat s’élève dont à 13,23 euros, soit une économie de 1,77 euros pour le consommateur. Par rapport au prix initial de 15 euros, cela représente une baisse du prix de 11,8%.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine