Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    justice, sécurité  
 Actualités    justice, sécurité  
justice, sécurité
Publicité

Manifestation en faveur des homosexuels (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


L'homoparentalité en question
Editions du Rocher

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Accès au logement : mieux vaut être blanc.

31/08/2006

Les personnes d’origines maghrébine et noire africaine ont, pour les premiers 1,75 fois et pour les seconds 2,5 fois moins de chances que ceux d’origine française de prétendre ne serait-ce qu’à visiter un appartement suite à une petite annonce. Tel est l’un des principaux enseignements de la première opération dite de "testing" mise en place sous l’égide de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), réalisée par le cabinet d’études ASDO dans le secteur privé auprès de 120 agences et à la suite de 100 visites effectuées par 15 candidats. Il existe des différences de traitements par rapport au niveau de salaire, aux cautions, à la durée du contrat de travail demandés aux candidats, dans les régions où ont eu lieu les tests (Paris, départements de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, Nice et Lille): elles sont plus élevées en Ile-de-France (44%) qu’à Nice (32%) ou Lille (15%). Plus le marché immobilier est tendu, plus les discriminations sont fortes. La situation familiale est également source d’inégalité de traitement, les familles monoparentales sont en effet plus rapidement écartées de la course au logement.
Cette opération de testing constitue une première en France et un exemple à suivre: elle officialise un phénomène social largement connu, surtout pour toutes les personnes de couleur qui ont tenté de louer un logement. Quelles seront les suites données par la Halde aux nombreux cas de discriminations observés Si elle les laisse sans suite, l’institution se discrédite. Si elle obtient des condamnations et qu’elle renouvelle régulièrement ce type d’enquête, alors la peur du gendarme pourrait s’installer dans la tête des bailleurs et faire évoluer les choses, comme les radars ont permis de réduire la vitesse sur les routes... par la contrainte, faute de mieux.


 
 
 
Publicité

Les autres Infos sur ce sujet


Publicité

 Actualités    justice, sécurité  
 Actualités    justice, sécurité  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine