Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    habitation, logement  
 Actualités    logement  
habitation, logement
Publicité

maison insalubre (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Un logement pour chacun
Chronique Sociale

Dernières infos

Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 :  hausse importante Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 : hausse importante
Au second trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 126,19, contre 125,90 au trimestre précédent.
Les résultats du Bac 2017 académie par académie Les résultats du Bac 2017 académie par académie
Les résultats du baccalauréat sont affichés aujourd'hui dans les établissements. Ils sont également disponibles sur les différents sites
Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ? Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ?
Le 27 avril, Marisol Touraine (Santé), Stéphane Le Foll (Agriculture), et Martine Pinville, (Commerce) ont signé une charte d
Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ? Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ?
Le ministère du travail vient de publier les résultats de la deuxième mesure d’audience des syndicats. Un système
Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 :  la reprise se confirme Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 : la reprise se confirme
Au premier trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 125,90, contre 125,50 au trimestre précédent.
Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017 Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017
Le mécanisme du prélèvement à la source se met progressivement en marche. 2017 sera l'année charnière avant la
853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac) 853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac)
Les candidats au BAC ont jusqu'au 2 avril pour confirmer qu’ils sont toujours candidats au BAC et
Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent
La loi de 2013 relative à la transparence de la vie publique rend permet pour la première fois de

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Refus de logement social à un demandeur étranger à la commune

2/05/2007

La haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité a été saisie d’une réclamation relative aux conditions d’attributions d’un logement social, et notamment au fait de poser une condition de résidence préalable dans la commune. Si cette exigence ne caractérise pas l’existence d’une discrimination prohibée, la haute autorité rappelle que l’article R 441-2-1 du code de la construction et de l’habitation, relatif à l’attribution des logements sociaux, prévoit expressément qu’« aucune condition de résidence préalable ne peut être opposée au demandeur ».
Le Collège adopte la délibération suivante:
Vu le code de la construction et de l’habitation et notamment l’article R 441-2-1;
Vu la loi n°2004-1486 du 30 décembre 2004 portant création de la haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité;
Vu le décret n°2005-215 du 4 mars 2005 relatif à la haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité;
Sur proposition du Président, Décide:
Par courrier du 26 janvier 2006, D a saisi la haute autorité à propos des difficultés qu’elle rencontre pour obtenir un logement social à I. Elle estime que ces difficultés sont liées à son origine.
D est de nationalité ivoirienne, elle habite dans un T2 à P, avec ses trois enfants et son concubin. Elle travaille au service nettoyage de R depuis décembre 2003. Depuis la chute par la fenêtre d’un de ses enfants en 2004, elle souhaite déménager.
La réclamante a effectué une demande de logement via le 1% logement de R. Sa candidature a été présentée par l’intermédiaire de S, l’organisme collecteur, pour un appartement situé à I (près de son lieu de travail situé dans le seizième arrondissement parisien et près de l’hôpital H où sa fille est soignée).
Cet appartement lui a finalement été refusé en raison de l’absence d’attaches sur I. Ce critère a été confirmé par l’OPHLM d’I et par le Maire adjoint qui précise que, compte tenu du nombre de demandes reçues, « sont satisfaits en priorité les dossiers émanant des personnes réellement domiciliées sur la commune ».
La réclamante estime que le motif avancé cache en réalité une discrimination liée à son origine.
L’enquête menée par les services de la haute autorité a confirmé que l’OPHLM d’I accordait une priorité aux candidats ayant « une attache, soit par le domicile, soit par l’entreprise qui les emploie avec le territoire de la communauté d’agglomération ».
Aux termes de l’article R 441-2-1 du code de la construction et de l’habitation, relatif à l’attribution des logements sociaux, toute demande doit faire l’objet d’un enregistrement départemental, et « aucune condition de résidence préalable ne peut être opposée au demandeur ». Cette disposition est issue du décret n°2000-1079 du 7 novembre 2000.
Le fait d’attribuer un logement social au titre du 1%, ne dispense pas de remplir les conditions légales prévues par les textes.
Les communes qui ont passé une convention de réservation avec un organisme HLM peuvent définir des dispositions sur la base desquelles elles entendent proposer des candidats à l’attribution des logements réservés. Ces dispositions peuvent contenir des règles non prévues par le code de la construction et de l’habitation, mais en aucun cas elles ne peuvent être en contradiction avec ce dernier.
Dans l’arrêt n°172597 du 5 octobre 1998, le Conseil d’Etat a ainsi jugé illégale une délibération d’un conseil municipal qui prévoyait, pour les propositions au titre de son contingent de réservation, une priorité au profit des demandeurs résidant ou ayant résidé depuis deux ans au moins dans la commune.
L’enquête menée par la haute autorité n’a pas établi que l’argument tiré du lieu de résidence dissimulerait une éventuelle discrimination fondée sur l’origine de la réclamante.
En revanche, il est établi qu’une différence de traitement existe entre les candidats en fonction de l’origine géographique, critère qui n’est pas visé par les textes prohibant les discriminations, mais qui est manifestement contraire aux dispositions du code de la construction et de l’habitation.


 
 
 
Publicité

Les autres Infos sur ce sujet


Publicité

 Actualités    habitation, logement  
 Actualités    logement  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine