Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  
santé, soins
Publicité

Chaton mort de la rage à Argenteuil (95) (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Rhumes et grippes
Broquet

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Les français ne sont pas assez vaccinés

08/10/2007

Rapport Blanc sur les travaux de l’Office parlementaire d’évaluation des politiques de santé (OPEPS).
Les parlementaires estiment paradoxal que les Français réclament des vaccins efficaces contre des maladies émergentes (la grippe aviaire, le chikungunya...) tout en faisant preuve d'indifférence, voire d'une réelle hostilité à l’égard des vaccins existants.
Si la couverture vaccinale de la population française est globalement satisfaisante, elle varie dans des proportions importantes selon l’âge et le vaccin considérés.
Ainsi, le taux de vaccination contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la poliomyélite dépasse 95 % chez les enfants de moins de deux ans. En revanche, la France n’atteint pas ce niveau pour la rougeole, alors qu’il permettrait, selon l’organisation mondiale de la santé, l’éradication de la maladie. Les statistiques de la vaccination contre l’hépatite B sont également très faibles.
De la même manière, si la couverture vaccinale des jeunes enfants est convenable, elle se dégrade chez les adolescents et les adultes, faute d’effectuer les rappels nécessaires.
Ce constat illustre également les réticences des médecins et du grand public à l’égard des vaccins. L’amélioration de la couverture vaccinale suppose donc de sensibiliser davantage les professionnels de santé et la population à l'intérêt de la vaccination.
L'OPEPS propose donc :
- de renforcer la formation des médecins à la vaccination,
- de renforcer les rangs des personnels aptes à vacciner aux infirmières et à la médecine scolaire et du travail,
- d'informer le public et de lui redonner confiance en la vaccination.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine