Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    environnement, écologie  
 Actualités    environnement  
environnement, écologie
Publicité

pollution de l'air (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


La fracture agricole
Delachaux et Niestlé

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Pollution des rivières au PCB : c'est encore pire !

12/10/2007

C’est avec consternation que France Nature Environnement et sa fédération régionale en Rhône Alpes (la FRAPNA) accueillent la cartographie nationale des sites contaminés aux PCB, tout en notant l’effort de transparence opéré par les pouvoirs publics.
Les résultats montrent une contamination importante sur 4 principaux bassins, à savoir, Rhin-Meuse, Rhône-Méditerrannée, Artois-Picardie et Seine.
L’état des lieux établi en 2004 pour ce dernier bassin montre que l’estuaire et la baie de Seine sont les zones les plus contaminées du littoral français, avec une contamination de la baie de Seine par les PCB jusqu’à 15 fois supérieure à la médiane nationale. Cette carte montre que dans 35% des cas, le taux de PCB est alarmant. Reste à savoir si la situation décrite aujourd’hui dans le grand Ouest tient à l’absence de pollution avérée dans les cours d’eau ou du manque de données réellement exploitable.
Par ailleurs, la carte de contamination des poissons mis sur le marché entre 2002 et 2007 est encore très perfectible, même si elle confirme que l’estuaire et la baie de Seine, les étangs de Haute Somme et d’Anguillère présentent des résultats non conformes pour l’alimentation. FNE et la FRAPNA demandent que des pêches soient systématiquement réalisées, dans un premier temps aux endroits identifiés comme extrêmement pollués au niveau sédimentaire, dans le but d’avoir une réelle photographie de la contamination des poissons.
Pour Bernard Rousseau, responsable des politiques eau à FNE Ces informations nouvellement dévoilées montrent, à l’évidence, que la mise en place d’un groupe « eau » dans le cadre du Grenelle aurait plus qu’opportun. Que nous proposent l’Etat, les industriels et les économistes pour traiter cette accumulation de pollution sédimentaire, qui contient bien d’autres molécules FNE et la FRAPNA, qui ont saisi l’opportunité du Grenelle pour faire avancer ce dossier, demandent à ce que des actions concrètes soient maintenant engagées.
Téléchargez la Carte de la pollution aux PCB.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    environnement, écologie  
 Actualités    environnement  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine