Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    emploi  
 Actualités    emploi  
emploi
Publicité

salon informatique
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Le droit du travail pour tous
AFNOR

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Revenus complémentaires : arnaque au "Pack de départ"

13/12/2007

La répression des fraudes signale l'apparition d'une nouvelle arnaque basée sur le système de la vente "boule de neige". Le principe dce cette vente est vieux comme le monde, mais rénové à la sauce Internet.
Certains sites web proposent de créer sa propre activité en ligne à partir d’un « kit de démarrage » qui coûte généralement autour de 25 à 50 euros (à régler par Paypal). Ce kit sert à construire un site permettant de revendre le même kit et de gagner la somme investie par commande et ainsi de suite.
Le kit comprend :
- des documents d'instruction
- la marche à suivre pour trouver un hébergeur gratuit,
- pour reproduire le site « gagnez X € par mail »,
- pour créer un compte Paypal personnel pour recevoir les paiements sécurisés.
Le kit comprend également des conseils pour promouvoir le site et faire décoller les ventes: passage d’annonces gratuites, ou payantes, de type « Gagnez X € par mail. Travail 100% internet avec votre PC ».
Ces annonces passent de façon aléatoire sur des sites ciblés type « revenus complémentaires », « travail indépendant », « augmentez vos revenu », etc.
Parfois ces annonces cherchent à donner un aspect de sérieux à la démarche, en renvoyant à des sites officiels, notamment sur celui qui présente le statut de Vendeur à Domicile Indépendant.
Ce type de vente est interdit par l’article L-122-6 du Code de la consommation qui réprime les ventes dites à la boule de neige.
Les personnes qui développeraient ce type d’activité interdite s’exposeraient à une peine d’amende de 4 500 euros et un emprisonnement d’un an. En outre, comme toujours dans tous ces système, la chaîne se casse rapidement et le dernier se retrouve pigeon.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    emploi  
 Actualités    emploi  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine