Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    revenus, aides sociales  
 Actualités    aides et revenus  
revenus, aides sociales
Publicité

CAF, Caisse d'Allocations Familiales (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Domicile - Travail
Les carnets de l'info

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Les prévisions économiques pour 2008 : pas trop mal en France, mais pas trop bien non plus

21/12/2007

Une économie mondiale à la peine
Pas de catastrophe économique en vue, mais rien ne va vraiment bien non plus sur le plan économique dans le monde.
- l'économie américaine a été sévèrement touchée par la crise des "subprime", ces crédits immobiliers trop faciles qui sont devenus brutalement pas faciles du tout à rembourser, entraînant la faillite des particuliers et de leurs banques.
- les prix des matières premières et en premier lieu, le pétrole, ont grimpé en flèche.
Moins d'argent dans les circuits économiques mondiaux, l'énergie hors de prix, c'est ce qui nous attend pour 2008. Le ralentissement de l'activité devrait se faire nettement sentir aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il serait plus limité en zone euro, comme en témoigne la bonne résistance des enquêtes de conjoncture au cours des derniers mois, et en Asie.
En France, pas d'amélioration en vue, au contraire
La France avait jusqu'à présent échappé au ralentissement général. Les pertes de part de marché des exportateurs français semblent s'atténuer et l'investissement des entreprises est soutenu par la montée du taux d'utilisation des capacités.
Toutefois, l'économie française ne devrait pas échapper entièrement au ralentissement mondial. En l'absence de grèves dans les transports, la croissance du PIB français aurait été de 0,6 % au quatrième trimestre 2007 puis de 0,4 % par trimestre au cours du premier semestre de 2008.
Les grèves viendraient altérer à la marge ce profil, en abaissant d'un dixième de point la croissance du quatrième trimestre et en la relevant d'autant au premier trimestre de 2008.
L'euro fort pèse sur les exportations. L'investissement des entreprises, encore dynamique en fin d'année 2007, sera vraisemblablement freiné par le durcissement des conditions de financement et le ralentissement de la demande étrangère.
Les ménages sous tension
La consommation des ménages subira la hausse des prix de l'énergie (carburant, chauffage...). Cependant les ménages devraient puiser dans leur bas de laine pour maintenir leur niveau de vie.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    revenus, aides sociales  
 Actualités    aides et revenus  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine