Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    état civil, identité, élections  
 Actualités    état civil, identité  
état civil, identité, élections
Publicité

Mairie de Ribeauvillé (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Parler de la mort à un enfant
Studyrama

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Mourir n'est pas à la portée de toutes les bourses : les entreprises de pompes funèbres ont tendance à saler l'addition

21/12/2007

L’Association française d’information funéraire dénonce les agissements un peu trop "commerciaux" de certaines entreprises de pompes funèbres.
Un marché qui échappe à la crise :
Le marché des obsèques est évalué par L'AFIF à 3 milliards d’euros. Soit le 3e budget après l'achat de la maison et de la voiture.
La croissance de ce marché est aussi à l’origine des achats et des reventes par les fonds d’investissements. Ces nouveaux intervenants de la finance captent 1/3 du marché des obsèques. Ils maîtrisent le marketing, la subordination de réseaux apporteurs d’affaires et la mise en place d’onéreuses campagnes médiatiques.
Comment s'assurer du sérieux de l'entreprise ?
L'association reconnaît volontiers une amélioration globale de la qualité des services funéraires.
Mais des normes et des certifications commerciales à visée publicitaire ont vu le jour. Un nombre grandissant de personnes déstabilisées et ignorantes des règles du marché recherchent, et c'est maintenant bien normal, des garanties, comme pour un jouet ou un fromage.
Cependant, le client doit rester vigilant, demander plusieurs devis, se renseigner sur le sérieux de l'offre...
Des augmentations injustifiées du prix des funérailles
L'AFIF dénonce une augmentation régulière et importante du coût des obsèques. Pour le confirmer, un rapport du Sénat signale une inflation funéraire triple de celle du coût de la vie.
L'une des raisons de cette augmentation serait la tentation des entreprises à "pousser à la consommation", si l'on peut dire.
Notamment, il existe un cercueil en matériau agréé depuis 1998 pour les inhumations et les crémations dit «cercueil en carton », plus économique et non polluant. Il n’est toujours pas proposé aux familles sous différents prétextes dont l’esthétique ou une mauvaise qualité de combustion, ce qui n'est pas exact.
Egalement, l'association dénonce le non-respect abusif de la gratuité d’hébergement du défunt lorsque le décès a lieu dans un centre de soins ou une maison de retraite médicalisée. Les familles sont fortement incitées à supporter les frais élevés de transfert et de séjour vers des chambres funéraires privées. Le Tribunal d’instance de Fontainebleau a d'ailleurs récemment condamné une clinique sur ce motif.
Les pouvoirs publics sont occupés ailleurs
L’AFIF s'étonne que la DGCCRF et les préfets ne considèrent pas le marché des obsèques avec autant d'intérêt que d'autres secteurs d'activité, comme la restauration par exemple, et ne fasse pas cesser certains abus.


 
 
 
Publicité

Les autres Infos sur ce sujet


Publicité

 Actualités    état civil, identité, élections  
 Actualités    état civil, identité  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine