Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    état civil, identité, élections  
 Actualités    état civil, identité  
état civil, identité, élections
Publicité


Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Tous vos droits - 2011
Prat

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Les technocrates rendent notre vie de tous les jours de plus en plus difficile

03/01/2008

Toujours plus de lois, d'aides, de dispositifs, de sigles, d'interdictions ; la machine législative et technocratique fabrique une société de plus en plus complexe qui laisse trop de gens sur le bord du chemin inutilement.
Beaucoup de gens n'ont pas la capacité, ou le temps, ou le courage de franchir les 3 niveaux initiatiques d'une démarche :
- s'informer,
- comprendre,
- retenir.
Résultat, on sait que beaucoup de bénéficiaires potentiels passent à côté d'une partie des aides et des facilités auxquelles ils pourraient avoir droit. Avec à la clé, des dispositifs qui ne tournent pas rond, des précarités qui persistent, des heures de travail perdues...
 
Un charibia incompréhensible
La démarche administrative n'est pas conçue pour nous autres "mal comprenants" (les imbéciles). Le langage administratif, s'est débarrassé de quelques expressions venues du Moyen Âge législatif (style "le requérant devra ester en justice"), mais chaque phrase est désormais fleurie de sigles nouveaux, très éphémères et parfaitement incompréhensibles.
Pour exemple, on a récemment remplacé "minimum vieillesse", parfaitement compréhensible et bien connu des intéressés, par "ASPA" (Allocation de Solidarité pour les Personnes Agées). Pourquoi ne pas avoir tout simplement réformé le minimum vieillesse ?
Vous aimez les sigles et vous avez décidé de commencer une collection ? Regardez bien partout dans le Guide des démarches, ils s'y épanouissent.
 
La Sécu nous gâte !
Difficile de faire plus compliqué pour une institution qui s'adresse pourtant au plus grand nombre, aux personnes âgées, malades ou peu éduquées.
D'abord, il y a le parcours de soin (le parcours du combattant pour beaucoup), la carte Vitale, la carte Vitale "saison II", les différents taux de remboursement des médicaments, les génériques, le tarif forfaitaire de responsabilité, le forfait hospitalier, les remboursements à 100% (ou presque), les affections de longues durées, la CMU, le chèque santé et, clé de voûte de cette cathédrale technocratique, désormais la franchise médicale, bijou de complexité (voir notre fiche). Bientôt, il faudra s'initier à l'informatique grâce au DMP (Dossier Médical Personnel - ou Partagé ?), avancée sociale forcément doublée d'un casse-tête administratif.
Nous en avons oublié ? Sûrement.
 
La décentralisation multiplie les dispositifs
Le démodé centralisme napoléonien avait du bon. Désormais, chaque municipalité, chaque département, chaque région, y va de son dispositif, de ses services d'accueil et d'information.
Une seule question, est-on mieux informé, mieux aidé pour autant ? Pas sûr.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    état civil, identité, élections  
 Actualités    état civil, identité  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine