Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  
santé, soins
Publicité

Professeur Philippe Evrard, neurologue (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Le yoga au bureau
Tornade

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Antidépresseurs : l’Afssaps au secours du Prozac à propos de son efficacité

28/02/2008

L’Afssaps (Agence Française de Sécurité SAnitaire des Produits de Santé) a tenu à préciser l'intérêt des antidépresseurs alors qu'une revue scientifique vient de publier une étude sur le manque d’efficacité de 4 familles d'antidépresseurs dont le Prozac (fluoxétine, valenfaxine, nefazodone, paroxetine).
Les antidépresseurs sont peu ou pas efficaces pour les dépressions légères
Cette analyse reprend les données de différentes études réalisées entre 1985 et 1992 et conclut que les antidépresseurs ne sont pas plus efficaces qu'un placebo dans le traitement des dépressions légères à modérées.
Elle reconnaît toutefois qu’ils le sont davantage chez les patients souffrant d’une dépression sévère.
L'effet placebo a du bon
L’Afssaps estime que cette étude n'apporte pas d’informations nouvelles, bref, on le savait déjà !
Elle souligne toutefois qu'il est bien connu depuis de nombreuses années que l’effet placebo peut avoir une certaine efficacité dans le traitement de la dépression d’intensité légère. En revanche, l’efficacité des antidépresseurs dans la prise en charge de la dépression d’intensité modérée à sévère est réelle, bien que modérée en moyenne sur l’ensemble des patients traités.
L’étude montre d’ailleurs elle-même que les antidépresseurs sont d’autant plus efficaces que l’intensité de la dépression est plus forte.
Les recommandations de l’Afssaps
L’Afssaps estime que les antidépresseurs sont réservés au traitement des formes sévères de dépression et que le traitement ne doit pas être arrêté brutalement.
Avant de débuter un traitement par antidépresseur, il est important de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une dépression d’intensité légère ou de symptômes transitoires. En effet pour les patients concernés, le premier mode de prise en charge doit être un suivi médical régulier avec écoute et soutien psychologique.
Les recommandations portant sur «Le bon usage des antidépresseurs au cours des troubles dépressifs chez l’adulte» (avril 2005) et «Le bon usage des médicaments antidépresseurs dans le traitement des troubles dépressifs et des troubles anxieux de l’adulte» (octobre 2006) sont disponibles sur le site de l’Afssaps.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine