Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    automobile, 2 roues  
 Actualités    automobile, 2 roues  
automobile, 2 roues
Publicité

Renault Etoile filante (1956) (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Le code de la route pour les nuls
First Editions

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Ecoles de conduite en grève : contre une formation au rabais

15/03/2008

Les écoles de conduite étaient en grève jeudi 13 mars. Cette profession, au coeur du débat sur la Sécurité Routière, n'étant pas coutumière du fait, la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère) estime que cette mobilisation exceptionnelle représente un indicateur du ras-le-bol exprimé.
"Assez d'effet d'annonce ! Le permis de conduire serait moins coûteux avec une TVA moins élevée, avec
un examen moins technique et moins discriminant, avec moins de délais (et donc moins d'heures de
conduite).
Transférer l'apprentissage du code de la route à l'Education Nationale n'est pas une solution :
pour les ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière), les collèges font appel à des formateurs d'auto-école pour remédier à leur
méconnaissance sur les sujets !!! Que veut-on ? 80% de réussite au Code ? Ou des usagers de la route
formés et conscients des risques ?
Un permis au rabais n'est pas la solution : la formation a un coût et les formateurs doivent être rémunérés décemment ! A quand une réelle réflexion sur le sujet, en concertation avec tous les acteurs de la Sécurité Routière, écoles de conduite comprises ?
"
Pour une formation continue de la conduite
La FFMC travaille depuis 20 ans avec un réseau de moto-écoles reconnues, à l'amélioration de la formation. Elle estime que celle-ci ne doit pas se contenter de viser à l'obtention du permis de conduire mais doit s'appuyer sur un véritable continuum éducatif au sein duquel l'apprentissage de conduite est une étape indispensable.
"Demander plus d'examens n'est qu'une solution provisoire visant à résorber les délais d'attente de
candidats qui ont souvent besoin de leur permis pour travailler ou s 'émanciper. Si une réforme en
profondeur du permis de conduire est certainement nécessaire, cette réforme doit forcément s'appuyer
sur les professionnels qui ont fait de l'apprentissage de la conduite leur outil de travail, leur gagne pain,
mais également une de leurs passions.
"
Pour la création d'un groupe de réflexion
La FFMC, qui dispose notamment de sa propre structure de formation, indique posséder une expérience riche de 25 années de travail sur le terrain. "Cette expertise, que nous développons également auprès des jeunes dans les Collèges,
nous pourrons l'apporter au groupe de travail que nous souhaitons voir se mettre en place rapidement
sur le sujet de la formation à la conduite.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    automobile, 2 roues  
 Actualités    automobile, 2 roues  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine