Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    environnement, écologie  
 Actualités    environnement  
environnement, écologie
Publicité

éboueurs (doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Trucs et astuces écolo
Minerva

Dernières infos

Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 :  hausse importante Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 : hausse importante
Au second trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 126,19, contre 125,90 au trimestre précédent.
Les résultats du Bac 2017 académie par académie Les résultats du Bac 2017 académie par académie
Les résultats du baccalauréat sont affichés aujourd'hui dans les établissements. Ils sont également disponibles sur les différents sites
Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ? Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ?
Le 27 avril, Marisol Touraine (Santé), Stéphane Le Foll (Agriculture), et Martine Pinville, (Commerce) ont signé une charte d
Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ? Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ?
Le ministère du travail vient de publier les résultats de la deuxième mesure d’audience des syndicats. Un système
Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 :  la reprise se confirme Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 : la reprise se confirme
Au premier trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 125,90, contre 125,50 au trimestre précédent.
Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017 Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017
Le mécanisme du prélèvement à la source se met progressivement en marche. 2017 sera l'année charnière avant la
853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac) 853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac)
Les candidats au BAC ont jusqu'au 2 avril pour confirmer qu’ils sont toujours candidats au BAC et
Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent
La loi de 2013 relative à la transparence de la vie publique rend permet pour la première fois de

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

«Laissez filer les p’tits papiers ????… », ou le rendez-vous raté du dispositif Eco-folio avec la prévention des déchets

15/01/2007

Avec un décret daté du 23 décembre 2006, vient de sortir le dernier avatar des mesures relatives aux publicités et autres imprimés non adressés…c’est à dire imposés à nos boîtes aux lettres, que nous en voulions ou pas. Ainsi, en faisant, à travers le prix des produits, supporter les coûts de traitement de ces publicités à tous les consommateurs (même ceux refusant de recevoir des publicités dans leur boîte aux lettres), ce nouveau système est biaisé.
Le texte fixe à 65 euros par tonne le soutien accordé aux collectivités locales, pour les déchets d’imprimés qu’elles feraient recycler. Et ce sera 30 € pour un traitement thermique avec valorisation d’énergie (en fait une incinération, sans exigence d’efficacité énergétique… « ???? laissez brûler les p’tits papiers » !).
Après les emballages, piles, appareils électriques et électroniques…c’est l’application apparente de ce qu’on appelle la R.E.P. (responsabilité élargie des producteurs). Un excellent système dans son principe, puisqu’il oblige les entreprises à organiser et financer le traitement des déchets issus des produits qu’elles mettent sur le marché. Même si, en réalité, ce financement reste partiel, on pourrait donc se réjouir de l’aide apportée aux collectivités qui doivent traiter, chaque année, 40 kg par foyer de ces courriers non adressés.
Toutefois, les entreprises répercutant, fort logiquement, ces charges dans le prix des produits, le véritable intérêt de la R.E.P. devrait être d’induire des changements de conception et d’achat: le consommateur donnant sa préférence aux produits les moins affectés financièrement, parce que générant moins de déchets et plus facilement recyclables…et les entreprises cherchant à améliorer leurs produits dans ce sens. Voilà qui serait de la prévention des déchets et une véritable démarche de développement durable !
Et c’est là que le bât blesse avec nos publicités et imprimés: plutôt que des produits acquis de façon délibérée, moyennant un certain prix, il s’agit d’accessoires du marketing imposés au consommateur. Ce sont les prix de tous les autres produits qui vont indistinctement supporter le coût de traitement des prospectus. Ceux qui les tolèrent dans leur boîte aux lettres, n’y trouveront peut-être rien à redire. Il n’en est pas de même des autres, ceux qui ont posé un autocollant STOP PUB, qui se démènent pour qu’il soit respecté et qui contribuent ainsi activement à l’évitement d’une partie des 40 kg cités plus haut…On peut imaginer leur tête lorsqu’ils comprendront qu’en plus, ils payent quand même pour ces prospectus !
Ainsi proposé sans transparence, sans lien avec l’opération STOP PUB, sans que celle-ci soit dotée d’une légitimité réglementaire (obliger au respect de la volonté exprimée par l’autocollant), ce dispositif est contre productif, tant pour notre environnement qu’en terme de liberté du citoyen. Il risque même de décrédibiliser des mécanismes financiers, qui pourraient être vertueux, si on leur faisait jouer véritablement leur rôle au lieu de les réduire à de simples droits à payer (un petit peu) pour continuer à gaspiller (beaucoup).
Le slogan de la campagne officielle est « réduisons vite nos poubelles, ça déborde ! ». Il est donc temps de comprendre que financer, très partiellement et de manière obscure, l’élimination de nos déchets ne mettra aucun frein véritable au débordement ! Pour la fédération France Nature Environnement, la réglementation et le dispositif Eco-folio s’arrêtent au milieu du gué…et ne font qu’entériner une logique de gaspillage sans avenir.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    environnement, écologie  
 Actualités    environnement  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine