Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    loisirs, sports, vacances  
 Actualités    loisirs, sports  
loisirs, sports, vacances
Publicité

Vite, cheval de selle français
Vite, cheval de selle français
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Chevaux et poneys
Terres éditions

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Equitation : tout n'est pas fait pour protéger les cavaliers

30/09/2008

Olivier Ibsaien, représentant la société RXR Horseriding, a tenu à réagir à notre dernier article sur les dangers des sports proposés à nos enfants, et spécialement aux dangers particulièrement élevés de l'équitation. Il attire notre attention sur l'existence de vestes de protection relativement élaborées.



Une activité sportive enrichissante

Rappelons le, l'équitation est une activité particulièrement formatrice pour les jeunes. Outre le contact avec l'animal, cette pratique (comme d'autres d'ailleurs), enseignera à l'enfant sens de l'effort et maîtrise de soi.
Une heure d'équitation nécessite à peu près autant de préparation et de soins du cheval avant et après : tout se mérite.
En outre, un animal de 400 kg, même très doux, n'autorise pas toutes les attitudes capricieuses : la maîtrise de soi s'acquière rapidement.
Le propos n'est donc pas d'effrayer les parents, mais plutôt de militer pour une meilleure prise en compte des risques.



Des blessures parfois graves

3e fédération par le nombre de pratiquants, l'équitation arrive également en tête des accidents. Les blessures sérieuses les plus courantes sont des fractures résultant de chutes, mais aussi, plus rarement d'atteintes du dos à la suite d'accidents violents. C'est le cas lorsque le cheval lancé à pleine vitesse s'arrête brutalement devant un obstacle, le cavalier est alors violemment éjecté.



Des protections insuffisantes

Il n'y a pas si longtemps qu'une bombe réellement efficace est devenue obligatoire (avec un système de fixation à plusieurs points). Reste encore des chandeliers métalliques (montants des obstacles) parfois très agressifs et surtout l'absence de protection du tronc du cavalier.
Il existe pourtant des gilets de protection mais les cavaliers refusent généralement de les porter pour être plus libres de leurs mouvements (sur la photo, un modèle très performant avec "air-bag" antichoc).
 



Veste de protection avec

 
Au lieu d'imposer le ridicule pantalon blanc, la fédération française d'équitation devrait peut-être imposer le port d'un tel gilet à tous.
Enfin, les fabricants seraient ainsi poussés à créer des modèles plus commodes et aussi plus élégants (la majorité des jeunes cavaliers sont des filles, très sensibles à l'esthétique de leur tenue).
A méditer... au plus vite.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    loisirs, sports, vacances  
 Actualités    loisirs, sports  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine