Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  
santé, soins
Publicité

CH Basse-Terre - préparation en chambre isolante (doc. CH Basse-Terre)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Les meilleurs aliments anti-cancer
Leduc.S Editions

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Campagne de dépistage du cancer colorectal

20/12/2008

La Haute Autorité de Santé vient de remettre un rapport sur l'intérêt des tests de recherche de sang dans les selles dans le programme de dépistage du cancer colorectal en France.



Le cancer colorectal

En 2005, en France, on estimait à environ 40 000 le nombre de nouveaux cas de cancer colorectal, 23 000 pour les hommes et 17 500 pour les femmes. Rare avant 50 ans, c'est la 3e fréquence de cancer chez l’homme et la 2e chez la femme.
Le taux de mortalité a diminué au cours des 25 dernières années, de façon plus importante pour les femmes (- 1,3 % en moyenne par an) que pour les hommes (- 1,1 % en moyenne par an). Cependant, en raison de l’augmentation de l’espérance de vie, le nombre total de décès a augmenté: on dénombrait 15 000 décès en 1980 et 16 865 en 2005 dont 53 % chez l’homme. En 2005, ce cancer se situait au 2e rang des décès par cancer dans la population générale.
Evidemment, la détection précoce de la maladie constitue un moyen efficace de réduire la mortalité.



Programme de dépistage

Un programme de dépistage du cancer colorectal est en cours de généralisation en France en 2008. Il concerne les individus âgés de 50 à 74 ans n’ayant pas de facteur de risque. Il se fonde sur un test au "gaïac type Hemoccult" qui permet de rechercher du sang occulte dans les selles. Ensuite, une coloscopie totale est proposée aux individus dépistés positifs pour rechercher un cancer ou un polype (généralement résécable au cours de la coloscopie).
Récemment, de nouvelles méthodes de dépistage, les tests immunologiques (iFOBT), ont été développées.
Le principal intérêt des iFOBT est que la méthode de détection de l’hémoglobine permet d’abaisser le seuil de détection de l’hémoglobine permettant d’obtenir un gain de sensibilité mais en générant également une perte de spécificité. Des études sur leur performance à détecter les cancers colorectaux et les adénomes suggèrent que le remplacement du test au gaïac (gFOBT) par ce test immunologique iFOBT pourrait améliorer les résultats du programme de dépistage.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine