Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    vie personnelle  
 Actualités    vie personnelle  
vie personnelle
Publicité

foule
foule
(doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Les nouveaux comportements sexuels
Odile Jacob

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

échangisme et amour à trois, du fantasme à la réalité

16/06/2010

7% de la population française pratiquerait l'échangisme, c'est ce qui ressort du sondage du très sérieux IFOP pour le site de rencontre pour adultes consentants Netechangisme.com.
Parmi les différentes formes d'affranchissement des codes de la sexualité, les jeux sexuels à plusieurs constituent une importante source de fantasmes.



Echangisme

31% des hommes contre 13% des femmes aimeraient ou pourraient envisager de faire l'amour avec son ou sa partenaire et un autre couple.
Faire l'amour avec plusieurs couples dans un club ou une soirée échangiste est en revanche un fantasme un peu moins répandu, notamment chez les hommes (22%, contre 11% chez les femmes).
Aux yeux des Français, rencontrer un autre couple légitime par exemple chez l'un des deux couples semble donc plus rassurant que dans des lieux où leur intimité serait moins préservée.



Amour à trois

Le triolisme (l'amour à trois) est la forme de sexualité collective qui génère le plus de fantasmes. 64% des hommes interrogés, contre 31% des femmes, indiquent qu'ils aimeraient ou pourraient envisager une relation avec 2 personnes du sexe opposé.
Mais seulement 10% des hommes et seulement 5% des femmes déclarent avoir déjà réalisé ce fantasme.
 



Echangisme et amour à trois, du fantasme à la réalité

 



L'amour avec des partenaires de l'autre sexe

Faire l'amour à plusieurs, d'accord, mais de préférence de l'autre sexe. On ne partage pas son partenaire.
L'envie de faire l'amour à 3 avec quelqu'un du même sexe que son partenaire est partagée par un homme sur 2 et par une femme sur 4.
A l'inverse, peu d'hommes (17%) se montrent disposés à faire l'amour avec leur femme et un autre homme - la part de la population féminine pouvant envisager une relation avec son partenaire et un autre homme étant tout aussi faible (17%).


 
 
 
Publicité

Les autres Infos sur ce sujet


Publicité

 Actualités    vie personnelle  
 Actualités    vie personnelle  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine