Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    transports  
 Actualités    transports  
transports
Publicité

route sous la neige
route sous la neige
(doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Le rail et la route
Presses de l'école nationale des Ponts et Chaussées (ENPC)

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Neige et pagaille : l'infrastructure routière est-elle au niveau ?

16/12/2010

On mesure la hauteur de neige (7 ou 10 cm ?), on discute sémantique (pagaille ou difficultés préoccupantes ?), pendant ce temps là, les français sont bloqués par une soudaine couche de neige qui n'a rien de sibérienne.
On a accusé Météo France de ne pas avoir prévenu suffisamment (nos décideurs devraient plutôt mieux écouter les bulletins météo), nos élus de ne pas avoir assez salé (pourtant le stock de sel de la moitié de l'hiver est déjà consommé début décembre).
Etrangement, personne n'a dit que les routes qui se sont transformées en parkings géants étaient bloquées tous les autres jours. Pas moyen de passer un engin de salage au moment stratégique alors que tout le monde est déjà à l'arrêt, comme d'habitude.
A la moindre goutte d'eau, au moindre accident, les routes de France, et particulièrement celles d'Ile-de-France, comme la triste N 118, se bloquent à perte de vue, ce n'est donc pas une surprise, plutôt un phénomène fréquent.



Une infrastructure de transports qui ne répond plus aux besoins depuis longtemps

Matin et soir et les week-end, les routes de France se transforment en bouchon géant. Pour tout arranger, beaucoup d'élus organisent volontairement le marasme, c'est le cas à Paris ou l'embouteillage est volontairement provoqué pour rabattre les voyageurs vers les transports en commun. Une belle pagaille en perspective quand les voies sur berges seront rendus aux oisifs.
Transports en commun, d'accord, mais lesquels ? Le RER date de Pompidou, le métro est saturé depuis 20 ans, l'aéroport de Roissy, 2e d'Europe, n'est desservi que par une ligne de RER minable (lente, sale, mal commode et souvent en défaut).
En province, la SNCF, bientôt inutilement concurrencée sur ses lignes TGV les plus rentables, joue la carte de la modernité en supprimant les dessertes locales déficitaires.
Quand aux transports de marchandises, difficile de se passer des camions, le Fret SNCF ayant découragé presque tous ses clients et les ports français, en grève un jour sur deux, ayant fait fuir les armateurs vers l'Italie et les pays du Nord.
Alors, la France va-t-elle devenir un Disneyland géant pour milliardaires chinois? Un peu de neige, cela fera sûrement joli sur la carte postale.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    transports  
 Actualités    transports  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine