Guide des démarches - Retour à la page d'accueilA retenir dans nos Dossiers Dans nos Infos cette semaine
Permis à points : les départements où les retraits pleuvent sans vraie justification Guide des démarches
08/11/2010
Dossiers complets pour vos démarches
Utilisez l'index pour trouver votre réponse
Les dernières informations sur vos démarches
Les démarches dans votre région ou votre département
Informations touristiques, campings, hôtels, réservations, visites, lieux et monuments
Etablissements de soins, cliniques, hôpitaux. Classement et évaluation infections nosocomiales
Etablissements de soins, cliniques, hôpitaux. Classement et évaluation infections nosocomiales
Guide des lycées, adresses, filières, classement national de réussite au BAC
Guide Automobile - dossiers, démarches, adresses, véhicules anciens, prototypes
les derniers livres utiles pour la vie quotidienne
adresses d'organismes, d'admnistration ou d'associations
abonnement gratuit au Guide des démarches
informations légales

Guide Automobile
Guide Automobile
Urgences
Abonnez-vous
centre pour récupérer ses points de permis (doc. Yalta Production)


 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Automobilistes
Chiron

Chômage : revoila les emplois-jeunes dans le programme du PS

Assouplissement du permis à points : les nouvelles règles

Classement des lycées : palmarès et taux de réussite au BAC 2010 - Guide des lycées complet

Calendrier des vacances scolaires et rentrée des classes pour 2011-2012 - tableau à imprimer

Résultats des élections cantonales, canton par canton : succès pour les abstentionnistes

Résultats des élections cantonales, canton par canton

RSA : bilan 2010, 1,840 million de foyers perçoivent le RSA

Coût de mise aux normes des fosses septiques

Déraillement économique en vue à la SNCF

Grippe saisonnière, c'est pratiquement terminé pour cette année

Les endroits où l'on rêve de faire l'amour et ceux où on le fait vraiment

Elections cantonales les 20 et 27 mars 2011 : mode d'emploi

Médicaments sous surveillance : Gardasil, Cervarix et Prevenar des vaccins surveillés mais pas dangereux

En France, on déplorait 4200 tués en 2009, contre 9700 en 1997. Une bonne évolution, mais est-elle due à l'amélioration des véhicules, à l'amélioration de nos routes ou à notre conduite plus prudente (résultat qui serait alors à mettre au crédit de la répression routière) ?
Nos voitures sont de plus en plus sûres. Avec un véhicule classé 5 étoiles, on doit théoriquement sortir sans blessure grave d'un choc frontal à 60 km/h (il aurait probablement été mortel, il y a 20 ans).
Dans le même temps, la répression policière s'est abattue sur le conducteur fautif, désigné souvent par les forces de l'ordre comme "délinquant routier".
En 2009, sur les 33 millions de conducteurs réguliers, près de 6 millions d'infractions ont justifié un retrait de point, c'est énorme et cela ne baisse pratiquement pas. La pédagogie semble avoir ses limites, le nombre de "délinquants routiers", non.
 

Evolution du nombre de points retirés et de permis annulés

 
Au départ, tout semble partir d'une bonne intention, affichée dans le rapport 2009 du Ministère de l'Intérieur : "Depuis 7 ans, la politique de lutte contre l’insécurité routière s’est révélée efficace puisque le nombre de tués sur les routes a diminué chaque année. Ces bons résultats sont directement liés à la mise en place des mesures prises pour améliorer l’efficacité de la chaîne contrôle-sanction dont le dispositif du permis à points constitue un élément central."
On se pose dès lors la question : retraits de points et diminution du nombre de morts sont-ils vraiment liés ? Si l'on regarde les chiffres, département par département, ce n'est pas évident.

Les départements où l'on perd le plus facilement son permis

C'est en Région parisienne que les forces de l'ordre se lâchent avec le plus de vigueur sur le carnet à PV.
Si la moyenne des annulations de permis est de 15,4 pour 10 000 habitants en France, elle est de :

  • Val-d'Oise : 28,1 (2 fois plus)
  • Seine-Saint-Denis : 26
  • Corse-du-Sud : 25,2
  • Alpes-Maritimes : 21,5
  • Vaucluse : 21,2
  • Yvelines 21
  • Seine-et-Marne : 20,9
  • Aube : 20,1

... est-ce donc que les habitants du Val d'Oise sont des fous dangereux qui se tuent à chaque tournant ? Justement, non.
Si la moyenne des tués est de 0,7 pour 10 000 habitants sur toute la France, elle n'est que de :

  • Val-d'Oise : 0,3 (moins de 2 fois moins),
  • Seine-Saint-Denis : 0,3 (moins de 2 fois moins),
  • Corse-du-Sud : 1,4 (on s'y tue 2 fois plus)
  • Alpes-Maritimes : 0,7
  • Vaucluse : 0,9 (c'est plus)
  • Yvelines 0,4 ( presque 2 fois moins),
  • Seine-et-Marne : 0,7 (identique)
  • Aube : 1 (c'est plus)

Bref, à moins que les dangereux conducteurs du Val d'Oise ou de la Seine-Saint-Denis aillent se tuer dans d'autres départements, le lien entre action répressive et sécurité est loin d'être établi, au moins, tel qu'il est justifié par les responsables.

Les départements où il fait encore bon rouler

Voici les départements où le permis ne se mange pas "à points" :

  • Aveyron: 8,9 ( presque moitié moins de retraits que la moyenne nationale)
  • Tarn : 8,9
  • Côte-d'Or : 8,7 (2 fois moins)
  • Creuse : 6,2 (moins de 2 fois moins)
  • Cantal : 5,1 (3 fois moins)
  • Haute-Loire : 5 (3 fois moins)

Dans ces départements, le nombre de tués est pourtant souvent supérieur à la moyenne (0,7 tués pour 10 000 habitants sur toute la France) :

  • Aveyron: 1,1 (beaucoup plus que la moyenne nationale)
  • Tarn : 1,1
  • Côte-d'Or : 1
  • Creuse : 0,8 (pas plus que la moyenne)
  • Cantal : 0,6 (c'est moins qu'ailleurs),
  • Haute-Loire : 1,3 (le double de la moyenne)

Répression ou prévention routière ?

Bref, difficile de trouver une relation entre répression et sécurité au volant. Dans certains départements, on retire 3 fois plus de permis, pourtant le nombre de tués (et de blessés) est 2 fois plus faible qu'ailleurs. Dans d'autres départements, c'est tout le contraire.
C'est donc une affaire de rhétorique. Est-ce la sévérité radicale des forces de l'ordre qui fait tomber le nombre de morts ou bien, la répression n'a-t-elle qu'un effet mineur sur les dangers de la route ?
Quelle que soit la réponse, reste que la sanction, qui devrait logiquement rester exceptionnelle, est d'une pratique un peu trop massive et que les citoyens sont loin d'être égaux d'un département à l'autre.

Nombre de retraits de points et annulations de permis dans votre département

>Consultez nos tableaux comparatifs complets pour 2009.


 
 
Libre expression : pour réagir à ce texte ou à un autre, pour faire connaître votre opinion ou votre association : contactez-nous.
 
>Pour aller plus loin sur ce sujet, consultez

Les autres Infos sur ce sujet