Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Actualités enseignement
Actualités enseignement
enseignement
Publicité

lycéens montant en cours
Publicité

Publicité

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Résultats définitifs du BAC 2016 : environ 90% de titulaires, du jamais vu

13/07/2016

Après le passage des oraux de rattrapage, il est désormais possible de faire les comptes définitifs. À la session du baccalauréat de juin 2016, avec 88,5 % d’admis en France entière, le taux de réussite global est légèrement plus élevé que celui de 2015 (87,8%).



Ceux qui partent en vacances le coeur léger

Le taux de réussite au baccalauréat général, de 91,4 %, est identique à celui de 2015.
Celui du baccalauréat technologique, qui avait augmenté fortement de 2005 à 2014, est stable depuis à 90,7 %.
La part des bacheliers dans une génération augmente de 77,7 % en 2015 à 78,6 % en 2016 en raison du plus grand nombre de candidats dans la voie générale.



Oraux de rattrapage : facile

Être convoqué à un oral de rattrapage ne doit pas faire trop peur. Les 3/4 des lycéens convoqués recevront leur précieux diplôme.
On le constate aisément sur ce tableau qui donne le nombre de reçus par filière. Le nombre de reçus dépasse 70%, sauf pour le Bac Pro où il n'est gère que de 60%
 
Résultat des rattrapages BAC 2016 (doc. Yalta Production)
Résultat des rattrapages BAC 2016(doc. Yalta Production)
&nbsp
Du coup, les résultats au Bac 2016, qui étaient déjà très bons à l'issue de la première session, sont excellents au final.
 
Taux de réussite au Bac 2016 pour chaque filière après les rattrapages (doc. Yalta Production)
Taux de réussite au Bac 2016 pour chaque filière après les rattrapages(doc. Yalta Production)



L'intérêt du Bac encore remis en question

Les détracteurs du Bac sont nombreux.
Il y a ceux, bien sûr, qui sont contre les contrôles et les examens (peut-être ceux qui écrivaient, "il est interdit d'interdire" sur les murs en 1968). Pourtant la vie réservera à nos lycéens bien d'autres épreuves que celle du Bac.
Ceux qui l'accusent de ressembler désormais à un menu de restaurant chinois, avec ses innombrables filières et options. C'est oublier la pression qui règne pour que l'on prenne en compte toutes les particularités et toutes les disciplines du monde moderne en oubliant peut-être un peu vite qu'à l'origine le Bac devait surtout témoigner d'un niveau socle autorisant le passage vers des études supérieures.
Bref, le Bac est probablement innocent de tout ces péchés. Ce n'est pas de sa faute si les inégalités se creusent dans les quartiers populaires (il ne suffit pas d'accuser les inégalités sociales pour se débarrasser du mistigri).
Ce n'est pas de sa faute si les débouchés d'après bac sont si éloignés des besoins réels de la société de l'emploi.
Ce n'est pas de sa faute si le marché de l'emploi est tellement bloqué que n'importe quel prétexte, comme l'absence de diplôme, justifie le chômage des uns et des autres.
Alors, Passe ton bac d'abord !


 
 
 
Publicité


Publicité

Actualités enseignement
Actualités enseignement

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine