Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    revenus, aides sociales  
 Actualités    aides et revenus  
revenus, aides sociales
Publicité

Laurent Wauquiez
Laurent Wauquiez
(doc. Yalta Production)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Tous vos droits - 2011
Prat

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

RSA : le plafonnement du RSA, la trouvaille

09/05/2011

Laurent Wauquiez, ministre des affaires européennes et chef de file du groupe "La Droite sociale" veut plafonner les aides sociales et imposer 5 heures hebdomadaires de travaux de "service social" aux bénéficiaires du RSA.
Dans un élan lyrique digne de Jaurès, il qualifie même "les dérives de l'assistanat", de "cancer de la société française".
Quand on connaît les chiffres et le fonctionnement du RSA, on tombe un peu de sa chaise à porteurs.
L'année pré-électorale qui s'annonce nous promet quelques grandes rigolades.



Le RSA, une aide variable en fonction des revenus

Souvenez-vous : le RSA, c'est ce truc, impossible à expliquer précisément, qui remplace le RMI.
Le principe ? Assurer un minimum vital d'environ 600 euros (vraiment un minimum...) et permettre à ceux qui perçoivent de petits revenus de ne pas perdre les bénéfices du RSA jusqu'à un certain plafond (là aussi très modeste).
Pour faire bénéficier quelqu'un du RSA, la CAF doit prendre en compte tous les revenus, notamment les différentes aides sociales (APL, APF...).Contrairement à ce qui est dit, un couple sans emploi avec 3 enfants touche avec le RSA 1167 euros, tandis qu'un couple avec 3 enfants et un emploi au Smic, touche les Allocations familiales (plus peut-être d'autres aides, comme l'APL), soit au moins 1357 euros. A ce niveau, les 200 euros de différence comptent à la fin du mois.
Aussi, salarié smicard et un RMIste ce n'est pas comparable, aussi bien au niveau social que professionnel. Traiter les bénéficiaires du RSA d'assistés, n'est pas totalement faux du point de vue sémantique, mais c'est bien trop rapide.
Enfin, plafonner un revenu variable en fonction des revenus, c'est incohérent, même un politicien en campagne peut le comprendre.



5 heures de service social

Oui, mais pour faire quoi ? S'agit-il de prendre la place de certains salariés des services à la personne ? Ou bien des sortes de sous-emploi jeunes, encore plus démoralisants, puisque sans perspective ?
Quoi qu'il en soit, le dispositif, qui devra organiser tout cela, trouver des activités, convoquer et trier les heureux bénéficiaires, puisqu'une partie d'entre eux n'est pas apte au travail physiquement ou moralement, va coûter très cher, pour une économie toute relative.
Enfin, cette année, nous n'avons pas à organiser une vaccination massive, il faut bien occuper nos énarques.



Le chômage, une question tellement centrale que tout le monde la contourne

Le cancer de la société française ce n'est pas l'assistanat, mais bien le chômage, préoccupation majeure des français.
Si l'on passe en revue les programmes politiques en toute mauvaise fois, pas de quoi retrouver le moral :


Allez, amis politiques, il vous reste un an pour nous inventer de nouvelles belles promesses un peu plus crédibles.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    revenus, aides sociales  
 Actualités    aides et revenus  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine