Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Actualités automobile, 2 roues
Actualités automobile, 2 roues
automobile, 2 roues

Peugeot 401 Eclipse

Guide Tourisme France

Guide Automobiles Anciennes

Guide Automobile

Automobile : les premières voitures aérodynamiques

16/02/2011

Les premières automobiles ressemblaient à des fiacres sans chevaux, puis à des armoires normandes sur roues. Dans les années 30, les constructeurs, influencés par les progrès de l'aviation qui partageait parfois des moyens communs, ont misé sur des lignes fluides et aérodynamiques permettant à leurs bolides d'atteindre des vitesses élevées.
Voici quelques exemples remarquables, souvent très beaux, parfois un peu délirants.



Le cyclecar Amilcar CGSS (1926)

Pour bénéficier du statut fiscal favorable de cyclecar au début du siècle, un véhicule ne devait pas peser plus de 350 kg et son moteur atteindre 1100 cm3 maxi. Des générations de véhicules légers et économiques sont apparus et même des versions de course comme cet Amilcar CGSS.
 



Amilcar coupé CGSS

 
>Amilcar coupé CGSS.



Peugeot 402 Andreau (1935)

Chez Peugeot, apparaît en 1935 la "ligne fuseau Sochaux" sur la Peugeot 402.
En 1938, l'ingénieur Jean Andreau conçoit sur la base de la 402 ce prototype aérodynamique fabriqué à 6 exemplaires.
Si l'avant de la voiture est très proche de la Peugeot 402 normale, l'arrière semble croisé avec un avion.
La vitesse maxi passe de 110 à 140 km/h. La consommation baisse de 33%.
 



Peugeot 402 Andreau

 
>Peugeot 402



Bugatti 57 Atlantic (1935)

Parmi les carrosseries de rêve, il y a toujours une Bugatti. Cette Bugatti 57 Atlantic est directement inspirée du prototype Aérolithe dessiné par Jean Bugatti sur le châssis Type 57 et fabriqué en Elektron (un alliage au magnésium).
 



Bugatti type 57 S coupé Atlantic

 
>Bugatti type 57.



Talbot goutte d'eau (1938)

Au lycée, on apprend (normalement) que la forme la plus aérodynamique est la goutte d'eau. Figoni et Falaschi, les célèbres carrossiers de l'époque ont créé plusieurs des plus belles automobiles de l'époque.
 



Talbot Lago T23 coupé

 
>Talbot Lago T23



BMW 328 coupé Kamm (1939)

Le coupé Kamm BMW 328 coupé doit son nom et surtout sa ligne profilée si séduisante à l'ingénieur aéronautique Wunibald Kamm. Elle a remporté les Mille Miglia en 1940 à la vitesse moyenne de 166,7 km/h.
 



BMW 328 Coupé Kamm

 
>BMW 328



Jaguar XK120 (1948)

Belle, rapide, fiable et pas encore hors de prix, la Jaguar XK 120 séduit d'emblée. Au sortir de la guerre, les modèles conservent une bonne part du style des années 30.
Propulsée par un 6 cylindres de 160 ch, elle peut atteindre près de 200 km/h.
 



Jaguar XK 120

 
>Jaguar XK 120.



Delahaye type 135 Graber (1948)

La Delahaye type 135 représente le luxe et la rapidité. Elle a été habillée par les plus grands carrossiers.
Ici, il s'agit d'un modèle dessiné par le carrossier suisse Graber.
 



Delahaye type 135 M Graber

 
>Delahaye type 135 M Graber



Alfa Romeo (1962)

On sait depuis que l'on peut avoir un excellent Cx malgré un physique beaucoup plus abrupt, mais celà, c'est une autre histoire...
 



Alfa Romeo Giulia Super

 
>Alfa Romeo Giulia



Visitez le Musée Automobile Virtuel

Des milliers de modèles, juste pour le plaisir des yeux :
 


 
 
 


Actualités automobile, 2 roues
Actualités automobile, 2 roues

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER