Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers loisirs, sports, vacances
Accueil loisirs, sports
loisirs, sports, vacances
Publicité

dangers et accidents de sport et de loisirs

Les accidents de sport

Sur 179 676 accidents signalés sur le fichier de l'EPAC (l’Enquête permanente sur les accidents de la vie courante), "seulement" 32 007 (17,8 %) étaient des accidents de sport.
Evidemment, le nombre d'accidents est fonction du nombre de pratiquants. 43 % des accidents surviennent dans les sports d’équipe.
Les garçons sont le plus souvent concernés (83 %), pas de surprise, là également.
Pour les garçons, il se produisent au football (70 %), au basket-ball (10 %), au rugby (9 %), au handball (7 %) et au volley-ball (3 %).
Chez les filles, 31 % des accidents se sont produit au basket-ball, 27 % au handball, 21% au football, 16 % au volley et 5 % au rugby.
Les sports utilisant des véhicules à roues (VTT, skate, planche...), représentent 20 % des accidents de sport (en vélo, dans 74 % des cas).
 




Répartition des accidents par type de sport

 
A noter que si la majorité des accidents ont lieu sur des aires de sport (60 % environ), beaucoup se produisent sur le trajet, essentiellement pour les accidents avec des véhicules à roue sans moteur (16 % à 17%), c'est beaucoup.



Les blessures au sport

Le plus souvent, il s'agit de chutes (60 %). Elles représentent la plupart des accidents de vélo (91 %), de sports d’hiver (83 %) et d’équitation (81 %). Dans les sports d'équipe ou de combat, on dénombre pas mal de coup donnés (35 %), sans que l'on puisse vraiment savoir s'ils étaient volontaires ou involontaires.
Enfin, on trouve beaucoup d'élongations ou d'étirements dans les sports avec raquette (20 %), l’athlétisme (19 %) ou la gymnastique (16 %).
A la suite de leur passage aux urgences, la moitié (49 %) des patients sont retournés à domicile après avoir été examinés, sans suivi ultérieur. Un suivi à l’hôpital ou chez un médecin en ville a été nécessaire pour 44 % des patients et une hospitalisation pour 7 %.
La gravité des lésions varie suivant selon le sport. Pour l’athlétisme et les sports nautiques, 2/3 des accidentés sont rentrés chez eux sans suivi
ultérieur. Mais c’est pour les sports d’hiver et l’équitation que les hospitalisations ont été les plus nombreuses.
 




Proportion d'accidents ayant nécessité une hospitalisation

 
On notera que les accidents au football sont les plus nombreux (240 000 accidentés par an), mais c'est à remettre en face des 2,2 millions de licenciés en football (contre 500 000 en équitation, par exemple).


Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers loisirs, sports, vacances
Accueil loisirs, sports
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine