Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers santé, soins
Accueil santé, soins
santé, soins
Publicité

consultation, parcours de soin

Le parcours de soin

Depuis la loi d’août 2004, les patients de plus de 16 ans sont incités à ne plus consulter directement les spécialistes, mais à passer d'abord par leur médecin traitant qui les dirigera éventuellement vers un spécialiste. Sinon, les sommes restant à la charge des patients sont plus importantes.
On peut toutefois s'adresser directement aux gynécologues, ophtalmologues et psychiatres.
Cette obligation est relativement bien acceptée, puisque fin 2006, après 2 ans d'observation la CNAM constate que 80% des assurés de plus de 16 ans (40 millions de personnes) ont désormais déclaré leur médecin traitant. Et 89% des personnes interrogées savent qu’il faut d’abord voir son médecin traitant avant de consulter un spécialiste, sous peine d’être moins remboursé.
>En cas de désaccord avec les organismes sociaux, vous trouverez aide et conseil auprès du CISS - Collectif Interassociatif Sur la Santé.



Choisir ou changer de médecin traitant

Chaque personne de plus de 16 ans doit choisir son médecin traitant et le déclarer à l'Assurance Maladie :


A titre d'exemple, une consultation chez le médecin traitant qui coûterait 21 euros serait remboursée 13,70 € par l'Assurance Maladie, mais seulement 11,60 € chez un autre médecin.
>Les adresses des médecins et spécialistes près de chez vous sur AMELI - Annuaires de l'Assurance Maladie.
>Toutes les précisions et le formulaire pour choisir ou changer de médecin traitant sur le site AMELI - Assurance Maladie En LIgne - Médecin traitant.



DMP - Dossier Médical Personnel

Le DMP est l'un des grands projets technologiques de la décennie. Il consiste à rassembler dans un même dossier informatique l'ensemble de toutes les informations de santé (analyses, radio, prescriptions...) de chacun des 60 millions de français.
Le DMP a au moins 3 avantages :


Malheureusement, comme beaucoup de grands projets, le DMP, prévu à l'origine pour 2007, ne devrait pas voir le jour avant 2010, voire plutôt 2015.
>Lire le Rapport sur le DMP.



Combien coûte une consultation ou une visite ?

A la suite des





Combien gagne un médecin ?

Les revenus des médecins libéraux (non salariés) sont très variables d'un lieu à un autre et d'une spécialité à une autre.
En 2004, les honoraires moyens d'un médecin était évalués par la DRESS (Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques) à 159 800 euros. Ce qui laisse, une fois les charges professionnelles (cabinet, secrétariat...), un revenu moyen de 80 600 euros.
 




Revenu des médecins

 



Peut-on faire venir le médecin à domicile ?

Lors des visites à domicile, le médecin perd beaucoup de temps en transport et ne dispose pas de tout le matériel approprié, notamment maintenant, le dossier du patient.
La visite du médecin traitant à domicile est considérée comme justifiée dans les cas suivants :


On peut demander à son médecin de se déplacer à domicile sans que cela soit justifié, mais les tarifs sont dissuasifs :




Soins à l'étranger

>Vous partez à l'étranger pour les vacances ou pour travailler ? Consultez notre fiche "Vacances à l'étranger", dans le dossier "loisirs, sports, vacances".



Analyses médicales

Les analyses constituent un maillon essentiel de la démarche de soins.
>Découvrez à quoi sert l'analyse que l'on vous a prescrite et comment cela fonctionne sur le site AnalysesMedicales.org.



L'Ordre des Médecins

L'inscription au Tableau de l’Ordre des Médecins est obligatoire. L’Ordre des médecins a décidé la publication de son fichier national sur Internet afin que chacun puisse avoir une information claire sur les médecins en situation régulière d’exercice.
>Pour vérifier l'inscription de votre médecin (notamment en cas de chirurgie esthétique), consulter l'Annuaire du Conseil National de l'Ordre des Médecins.



ALD - Affections de longue durée

Une affection est qualifiée de longue durée, si elle nécessite des soins continus (et/ou un arrêt de travail) de plus de six mois : diabète, sclérose en plaques, polyarthrite...
On distingue deux types d’ALD:


La HAS (Haute Autorité de Santé) remet aux médecins des listes des actes et prestations (LAP) qui décrivent le parcours de soins précis d'un malade admis en ALD. Elle permettent de l'orienter dans l'établissement du protocole de soins.
Egalement, la HAS édite des guides destinés aux patients. Ils sont remis par le médecin traitant à tout nouveau patient admis en ALD. Ils sont complémentaires du guide de l'Assurance maladie. Ces guides ont pour objectif d'informer le patient sur sa maladie et son traitement. Ils facilitent le dialogue entre le patient et le médecin et mentionnent également d'autres sources d'informations que le patient peut contacter.
>Plus d'infos sur les ALD sur le site de la HAS - Haute Autorité de Santé.




Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers santé, soins
Accueil santé, soins
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine