Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  
santé, soins
Publicité

Centre hospitalier de La Basse-Terre (doc. CH Basse-Terre)
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Comment échapper aux allergies ?
Delville

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Bouteilles d'oxygène médical : quelques rares inflammations et des précautions indispensables

31/10/2007

Utilisées pour les insuffisances respiratoires, les bouteilles d'oxygène médical munies de robinets détendeurs intégrés sont très répandues (environ 250 000 bouteilles en circulation).
Quelques cas très rares d'inflammation lors de l'ouverture ont été déclarés (1 cas en 2003, 1 en 2005, 3 cas en 2006).
L'Afssaps a récemment décidé le remplacement des robinets détendeurs intégrés mis en cause. Ce remplacement s'effectue de manière progressive lors du remplissage des bouteilles.
Par ailleurs, les principales consignes de sécurité sont rappelées :
- ne jamais procéder à plusieurs mises en pression successives rapprochées
- ne jamais ouvrir le débitmètre avant d’ouvrir la vanne HP (il doit toujours être réglé à 0 L/min au préalable)
- ne pas ouvrir directement le débitmètre au débit maxi (passage de 0 à 15 L/min en passant par les positions intermédiaires) - ne pas forcer la vanne HP à la fermeture
Ces précautions se rajoutent aux précautions normales lors de la manipulation d'oxygène :
- ne pas fumer et ne pas approcher une flamme,
- ne pas graisser,
- ne pas enduire de corps gras (vaseline, pommades) le visage des patients
- manipuler le matériel avec des mains propres, exemptes de graisse, de préférence porter des gants d’examen (latex, nitrile) propres
ne jamais se placer face à la sortie du robinet lors de l’ouverture, mais toujours du côté opposé au manodétendeur, derrière la bouteille et en retrait
- ne jamais exposer le patient au gaz
- ne pas utiliser de générateur d’aérosol (laque, désodorisant..), de solvant (alcool, essence..) sur le matériel ni à proximité
- vérifier l’absence de fuite; en cas de fuite, fermer le robinet. Ne jamais utiliser une bouteille présentant un défaut d’étanchéité
- ouvrir progressivement le robinet
- ne jamais forcer le robinet pour l’ouvrir.
Il est rappelé que la sécurité d’utilisation de l'oxygène sous pression repose sur la lecture attentive de l’ensemble des mentions portées sur l’étiquette et la notice d’utilisation et que tout incident doit être déclaré à l’Afssaps.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine