Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  
consommation, vie quotidienne
Publicité

plats préparés
plats préparés
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


La meilleure façon de manger
Thierry Souccar

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

La guerre aux viennoiseries : les acides gras trans suspectés d'être à l'origine de cancers et de maladies cardio-vasculaires

06/09/2008

Calme plat dans l'univers du pain de mie. Pourtant, les acides gras insaturés "trans" que contiennent, parfois en grande quantité, certaines préparations industrielles (pains de mie, pâtes toutes prêtes, céréales, soupes, margarines...) n'ont pas une bonne réputation. On les soupçonnent de provoquer des maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Or nous consommons de plus en plus d'aliments industriels de ce type.
Les acides gras trans sont déjà interdits dans certains pays. En France, ils ne sont même pas clairement indiqués et se retrouvent confondus avec les autres composants gras. Alors le député Georges Colombier a déposé un projet de loi pour imposer un étiquetage spécifique et donner au moins au consommateur un moyen de choisir.



Un additif pratique mais suspect

Rien de transgénique dans ces trans là. Il s'agit seulement de la forme de la molécule qui est qualifiée de "trans" par opposition à "cis" (les chimistes comprendront). Ils sont généralement obtenus par traitement des huiles végétales et deviennent des additifs solides plutôt stables. Ils donnent aux préparations des qualités de moelleux et de conservation.
Mais les études démontrent qu'une consommation élevée d’acide gras trans peut être associée à une augmentation du risque cardio-vasculaire.
Et une autre étude européenne, menée dans dix pays sur 500 000 européens indiquerait que le risque de cancer du sein est presque doublé chez les femmes ayant un taux sanguin élevé d’acides gras trans.


 
 
 
Publicité

Les autres Infos sur ce sujet


Publicité

 Actualités    consommation, vie quotidienne  
 Actualités    vie quotidienne  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine