Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    transports  
 Actualités    transports  
transports
Publicité

à bicyclette
à bicyclette
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Deux roues en ville
Hachette

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Les cyclistes ne veulent pas payer pour les âneries des piétons

20/02/2009

Nous sommes nombreux à avoir remarqué, notamment à Paris avec l'afflux de Vélib', le comportement critiquable de certains cyclistes. Certains transposent au guidon leur mauvais comportement au volant ou même dans les couloirs du métro et se taillent la route sur les trottoirs à coup de sonnette, d'autres, persuadés que les cyclistes sont désormais prioritaires en négligent quelques bonnes vieilles lois de physique et courent à l'accident.
Hier nous avons publié l'annonce d'une proposition de loi visant à rendre systématique la responsabilité financière des cyclistes en cas d'accident avec un piéton. Voici le texte proposé :
"Le piéton victime d’un accident de la circulation dans lequel est impliqué un cycliste ou tout usager d’un moyen de déplacement à roues ou à roulettes est indemnisé par celui-ci des dommages qu’il a subis, sans que puisse lui être opposée sa propre faute, à l’exception de sa faute inexcusable lorsqu’elle a été la cause exclusive de l’accident.
Dans le cas visé à l’alinéa précédent, le piéton n’est pas indemnisé lorsqu’il a volontairement recherché le dommage qu’il a subi.
"
On pourra regretter que la "législomania" frappe maintenant un moyen de transport symbole de simplicité, d'économie et de liberté. Casques, assurance, gilet, ASSR, immatriculation ; enfourcher sa bécane deviendra-t-il aussi compliqué qu'un tarif de la SNCF ?
On notera aussi la fâcheuse tendance à vouloir faire supporter aux sociétés (d'assurance en l'espèce) ce qui est normalement plutôt du ressort de la Société. En effet, sous chaque accident se cache des erreurs de comportement qu'il serait préférable d'apprendre à éviter.
Plusieurs lecteurs ont râlé contre cette nouvelle disposition qui aurait forcément des répercussions sur les primes d'assurance. Lire ci-dessous, la remarque très construite de Fabien.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    transports  
 Actualités    transports  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine