Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Actualités automobile, 2 roues
Actualités automobile, 2 roues
automobile, 2 roues

Vignette Crit'Air

Guide Tourisme France

Guide Automobiles Anciennes

Guide Automobile

Comment obtenir la vignette écolo Crit'Air

18/01/2017

La vignette écolo Crit'Air est désormais obligatoire à Paris et à Grenoble. Faute de ne pas l'avoir affichée sur son pare-brise, l'amende sera de 68 euros, mais les premières prunes ne devraient pas tomber avant début mars, le temps que chacun s'équipe.
Paris tout entier est désormais zone à circulation restreinte, à l'exception du Périphérique.
Du lundi au vendredi de 8h à 20h, les véhicules jugés les plus polluants ne pourront plus circuler dans Paris.
Les automobiles d'avant le 1er janvier 1997 n'ont tout simplement plus le droit de rouler pendant cette plage horaire (désolé).
A partir du 1er juillet 2017, c'est les véhicules de classe 5 (vignette grise) qui n'auront plus le droit de Cité.

L'amende en cas de non respect


Le fait de ne pas respecter les restrictions de circulation dans une zone à circulation restreinte est passible d’une amende de 3e classe pour les véhicules légers (soit 68 euros d’amende simple) et de 4è classe pour les poids lourds (soit 135 euros d’amende simple).

Comment obtenir sa vignette Crit'Air ?


C'est très simple de commander sa vignette à condition de disposer d'Internet, d'une carte bleue et de se munir de sa carte grise (sinon, dommage pour vous...).
ATTENTION : il existe plusieurs faux sites qui en profitent pour vous soutirer illégalement une commission.
>Allez sur https://www.certificat-air.gouv.fr (titre : Service de délivrance des certificats qualité de l’air).
C'est assez facile, il suffit de rentrer ce qui est indiqué sur la carte grise : nom et prénom, immatriculation, date d'immatriculation (la dernière) et si disponible le numéro de la carte grise (pour les cartes anciennes, la zone n'est pas accessible). Il faut aussi entrer son adresse mail.
Il faudra ensuite payer en ligne avec sa carte bleue 4,18 euros.
 
Demande de vignette Crit'Air (doc. Yalta Production)
Demande de vignette Crit'Air(doc. Yalta Production)

Exception pour les handicapés et les automobiles de collection


Les véhicules disposant d’une carte de stationnement pour personnes handicapées sont dispensés du port de la vignette Crit’Air pour circuler dans les zone à circulation restreinte.
Les automobiles de collection (plus de 30 ans) pourront encore rouler. Normal, leurs propriétaires parisiens sont souvent des CSP+ influants. Reste que les voitures qui ont entre 20 et 30 ans sont mal parties et risquent de ne jamais devenir véhicule de collection.

Une disposition injuste et peu efficace


Au stade actuel, l'interdiction de circuler dans la capitale ne concerne que les voitures très anciennes (10 à 20 ans), c'est-à-dire des voitures qui roulent peu (sinon elles seraient déjà hors d'usage) et donc des voitures qui polluent peu voire très peu, leurs propriétaires utilisant principalement les transports en commun, par exemple. De plus, ces "ancêtres" ne goûtent guère les embouteillages et ne s'y attardent pas.
Cette mesure ne concerne que Paris intra-muros, mais pas les villes de banlieue, largement aussi embouteillées. Aucun savant n'a pu expliquer pourquoi la pollution n'affecteraient que les Parisiens.
Si cette mesure était étendue à la banlieue, c'est bien sûr toute l'activité économique qui s'effondrerait. Restons réaliste.

Le Parisien, un privilégié pollueur, sectaire et égoïste


Avec un niveau de revenu largement supérieur à la moyenne, le Parisien est de-facto un plus gros pollueur que les autres Français.
D'autant qu'il profite allègrement de son entourage :
- ses ordures sont traitées en banlieue (dans le 92),
- ses déjections sont déversées dans le 78 (après avoir durablement pollué quelques hectares de terre du 95),
- ses pauvres ont souvent été rejetés dans le 93,
- il se nourrit à Rungis (94),
- il puise son eau potable en Province (jusqu'à 150 km aux alentours),
- il se fournit en électricité grâce aux centrales atomiques de Province.
Mais cependant, il bénéficie en bas de chez lui d'un des meilleurs réseaux de transport en commun du monde, largement abondé par la collectivité francilienne qui ne peut plus accéder en voiture aux grandes gares parisiennes, seuls accès par train à la Province, par exemple.
Alors, pourquoi gâcherait-on ce cadre très privilégié avec les automobiles des banlieusards qui viennent y travailler ou vont à la gare ?


 
 
 


Actualités automobile, 2 roues
Actualités automobile, 2 roues

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER