Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER

Actualités enseignement
Actualités enseignement
enseignement



 

Guide Tourisme France

Guide Automobiles Anciennes

Guide Automobile

Parcoursup : les établissements d’enseignement supérieur doivent rendre public les critères d’examen des candidatures

21/04/2020

Qui ou quoi décide de l'admission d'un bachelier à l'université ou dans une grande école et, surtout, comment ?
Difficile de s'habituer à être sélectionné, voir discriminé par un stupide ordinateur. C'est pourtant un peu le cas désormais quand un élève se trouve emporté dans le flot des candidatures de Parcoursup.
Mais en attendant que les neurones d'acier de la machine programme notre bonheur, beaucoup ont voulu savoir pourquoi leur tête (ou plutôt leur CV) ne revenait pas à l'ordinateur.
Le Conseil Constitutionnel a rendu son verdict.

Une première sélection par informatique


Afin d’établir une première sélection, des commissions d’examens peuvent recourir à des outils informatiques, qualifiés d’algorithmes "locaux".
Dans la réalité, il s'agit de critères définis par des êtres humains au départ, l'ordinateur se chargeant seulement après triage et touillage d'en tirer un résultat. Chaque établissement d’enseignement supérieur définit ses propres critères pour classer les candidats. Ce classement peut ensuite être modifié par l’algorithme national de Parcoursup qui prend en compte notamment les quotas de boursiers et de résidents de l'académie.

Oui au secret des délibérations


Le Conseil constitutionnel a jugé que la protection du secret des délibérations des commissions d'examen constituait un motif d'intérêt général visant à assurer l'indépendance de équipes pédagogiques, et que cette exigence était conforme à la Constitution.
Donc inutile de réclamer la lumière sur ces discussions.

Non à l'opacité informatique


Le Conseil a estimé que le fait de ne pas dévoiler les algorithmes locaux après l’appréciation des commissions d’examen portait effectivement atteinte au droit à l’accès aux documents administratifs garanti par l’article 15 de la Déclaration des droits de l’homme.
Le Conseil constitutionnel recommande donc aux établissements d’enseignement supérieur de publier leurs critères de sélection sous la forme d’un rapport une fois la procédure Parcoursup terminée, dans le respect de la vie privée des candidats. Ils devront également préciser "dans quelle mesure des traitements algorithmiques ont été utilisés pour procéder à l’examen des candidatures".



parcoursup les etablissements d’enseignement-1920.htm


 
 
 


Actualités enseignement
Actualités enseignement

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine : CONSULTER

Démarches - Tourisme - Patrimoine - Automobiles : CONSULTER