Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers automobile, 2 roues
Accueil automobile, 2 roues
automobile, 2 roues
Publicité

accident, vol, dégradation

L'automobile, cible des délinquants

Les vols dans les automobiles et les vols d'automobiles ont nettement diminué ces 5 dernières années, après avoir atteint des sommets. Ils concernent encore aujourd'hui près d'un ménage sur 10.
 


Nombre de vols de voiture

 



Signaler un vol

En cas de vol du véhicule il faut :


Il est important de déclarer le vol le plus vite possible pour dégager sa responsabilité dans le cas où le véhicule aurait ensuite été impliqué dans un accident, une infraction ou un délit.



Assurance

En cas de litige avec sa compagnie d'assurance, on peut contacter le médiateur de Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA).
>On trouvera plus d'informations sur le site de la FFSA, le CDIA - Centre de Documentation et d'Information de l'Assurance.
>et une marche à suivre sur le site Service-public.fr - Assurance
>ou plus détaillée sur le site de la DGCCRF - La médiation dans l'assurance.
>Enfin, on peut trouver de l'aide auprès de la LDDA - Ligue des Droits De l'Assuré.



Heurter un animal sauvage

A priori, les assureurs tiennent compte de 2 règles :


Lorsque l'on est assuré "tous risques", les dégâts sont indemnisés par l'assureur (moins la franchise). Sinon, il faut trouver un propriétaire responsable.
Il faut également obtenir une preuve d'identification de l'animal (gendarme, garde-chasse...), à défaut, un malus de 25 % peut être infligé.
>Dans le cas rare où il s'agit d'un gibier s'enfuyant pendant une chasse, on peut s'adresser à la société de chasse locale. Voir les adresses sur le site de la Fédération Nationale des Chasseurs.



Manifestation, incendie volontaire

En moyenne, c'est plus d'une centaine de véhicules qui sont volontairement incendiés chaque jour. Il peut s'agir de manifestation de foules ou plus souvent d'un acte isolé.
Contrairement à un accident avec un tiers identifié, la destruction criminelle d'un véhicule sans que le responsable soit connu reste un problème pour la victime. La première action est de porter plainte, la seconde de constituer un dossier avec des photos, des témoignages, des coupures de presse.
Les dégâts peuvent être pris en charge par l'assureur (à interroger) lorsque la police est "tous risques" ou inclue les dommages, incendies ou les dégradations volontaires. Dans de nombreux cas une franchise et un malus resteront à la charge de l'assuré.
>Dans certains cas, on peut s'adresser aux FGTI - Fonds de Garantie des Victimes des Actes de Terrorisme et d’autres Infractions.



Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers automobile, 2 roues
Accueil automobile, 2 roues
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine