Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers banque, argent
Accueil banque, argent
banque, argent
Publicité

crédit

L'usage du crédit

Plus de la moitié des ménages ont un crédit.
 


Dépenses de produits pharmaceutiques en % du PIB en 2003

 
Les conditions de crédit particulièrement attractives (taux moyens de 4,1 % en 2006) favorisent le recours au crédit immobilier. Fin 2006, 30,2 % des ménages en avaient contracté.
 


Dépenses de produits pharmaceutiques en % du PIB en 2003

 
Parallèlement, on note l’allongement de la durée des prêts (17,8 ans en 2006 contre 12,8 ans en 1993).
 


Dépenses de produits pharmaceutiques en % du PIB en 2003

 



Le coût d'un crédit

Un crédit s'accompagne généralement de frais (frais de dossier, assurances, garanties...).
La différence entre le montant emprunté et le montant total remboursé, frais de dossier compris permet de comparer deux propositions entre elles.
>Commencez par consulter le document très simple de la FBF "Le coût d’un crédit" Télécharger (158 ko).



Livret de Développement Durable, Codevi

Le Livret de Développement Durable remplace, depuis le 1er janvier 2007, le CODEVI (Compte pour le Développement Industriel).

Comme pour le livret A, le LDD offre des intérêts non imposables.
On peut déposer au maximum 6 000 euros sur un LDD.
Les sommes déposées par les particuliers d'un côté sont destinées à être prêtées de l'autre par la banque pour financer l'amélioration de la performance énergétique d'autres logements.

Le prêt est accordé par la banque (qui peut donc refuser) sur la base de la présentation d’un devis pro forma établi par un professionnel. Ce devis doit porter sur des travaux de rénovation conformes au référentiel du crédit d’impôt (y compris l’installation du matériel et des équipements, appareils et matériaux connexes).
Les dépenses concernent :




Emprunter quand on est malade

La convention AERAS permet aux personnes présentant "un risque aggravé de santé" d'obtenir malgré tout un crédit.
Pour les crédits immobiliers et professionnels, le montant du prêt peut atteindre 300 000 euros, pour les crédits à la consommation, le montant maximum du prêt accordé sans questionnaire de santé peut atteindre 15 000 euros.
Les modalités se trouvent sur le dépliant La convention AERAS.
>D'autres infos sur le site Les Clés de la Banque.
>Il existe également un site officiel réalisé par le MINEFI AERAS - site officiel de la convention.



Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers banque, argent
Accueil banque, argent
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine