Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Retour
psychologie, psychiatrie, dépression
Publicité

Adresses utiles

AAAVAM - Association d'Aide Aux Victimes d'Accidents Médicamenteux

L’Association d’Aide Aux Victimes des Accidents des Médicaments (L’AAA-VAM) a été fondée en 1992, suite au nombre de suicides de plus en plus élevés en France, imputables à des tranquillisants et à des somnifères.
L’AAA-VAM lutte pour faire interdire la prescription des tranquillisants et des somnifères trop actifs. L’association fait remonter à l'Agence du médicament les témoignages reçuspour faire avancer la reconnaissance de ces problèmes.
Depuis la création de l’Association plusieurs milliers de témoignages alarmants nous sont parvenus, en ce qui concerne la classe des médicaments appelés benzodiazépines (Halcyon®, Valium®, Lexomil®, Rohypnol®, Stilnox®, Lysanxia®, Tranxene®, Temesta® …).
Nous constatons que les médecins ont tendance à prescrire, sans suivi psychologique, des substances toxiques sans grand intérêt thérapeutique semble-t-il, à des patients trop rapidement étiquetés «malades mentaux».
Nous avons reçu également des témoignages concernant d’autres classes de médicaments ayant fait l’objet de retrait plus ou moins complet. Quinolones®, Noramidopyrine®, Distilbène®, Isoméride®, Anti-cholestérols Staltor®, Cholstat®, Cordarone®, Sabril®, Vioxx®… qui provoquent actuellement cancers, chocs mortels, myopathies, hypertensions pulmonaires, tendinites, infarctus …
Aussi incroyable que cela puisse paraître ces substances vénéneuses, sont toujours autorisées sans contrôle sérieux, au même titre que les benzodiazépines qui sont devenues «remède miracle» ou plus exactement «drogue légale».
Après huit ans de lutte, l’Association a obtenu du Gouvernement au début de l’année 2000 la modification de la monographie (R.C.P.) concernant les médicaments de la classe des benzodiazépines et apparentés.
Une mention avertissant les médecins et les «usagers» que ces «produits de santé» FAVORISENT LE PASSAGE A L’ACTE SUICIDAIRE, figure de manière ambiguë dans le dictionnaire VIDAL® et les notices.
 
>Consulter http://aaavam.free.fr

AFG - Association Française de Gestion de services et établissements pour personnes autistes

L'AFG ouvre pour le développement de services et établissements spécifiques pour personnes autistes, offrant une qualité de prise en charge et d'accompagnement adaptés à leurs besoins.
Le Conseil d'administration d'AFG est composé d'1/3 professionnels et de 2/3 de membres parents.
L'AFG permet, grâce à son siège dirigé par un directeur général, de garantir une gestion centralisée et professionnelle des établissements, qu'elle crée ou dont la gestion lui est transférée.
 
>Consulter http://www.afg-web.fr

AFTOC - Association Française des Troubles Obsessionnels Compulsifs

L'AFTOC est constituée de malades, ex-malades, familles de malades et médecins sympathisants, en France et dans quelques pays étrangers. Ses objectifs sont :
- aider les malades et leur famille à mieux comprendre cette maladie en tenant à leur disposition une information variée sur les TOC, notamment par l'intermédiaire d'un bulletin trimestriel les informant sur l'évolution de la recherche, les différents traitements proposés, leur proposant des témoignages de patients ou d'ex-patients, des articles traitant des différents symptômes de la maladie, des conseils ...
- leur apporter un soutien par la possibilité de mise en relation des différents membres de l'association sur une région, par l'apport d'informations pratiques (adresses de thérapeutes, associations ...), par des permanences téléphoniques.
Organiser des groupes de soutien pour que les malades et leurs proches puissent échanger des informations et s'aider mutuellement. Un groupe existe sur Paris, d'autres dans les régions (cliquer ici). Ils se réunissent tous les mois, et, parfois, un médecin ou un psychologue assiste bénévolement à une partie de la réunion afin de répondre aux questions qui lui sont posées.
- informer le public et la profession médicale sur ces troubles invalidants, afin de les détecter de façon plus précoce et de favoriser leur compréhension et les adaptations qu'ils nécessitent parfois.
Soutenir, promouvoir ou participer à toute action et recherche pouvant contribuer à une meilleure prise en charge et au mieux-être des personnes en souffrance.
Participer à la représentation des usagers dans les instances de santé : Commission des Relations avec les Usagers et de la qualité de la Prise en Charge (CRUQPC) - Comité de Protection des Personnes. Recherche biomédicale (CPP) - Schéma Régional d'Organisation sur la Santé (SROS). L'AFTOC est également au Conseil d'Administration du CISS-IDF (Collectif Interassociatif sur la Santé - Ile de France). Participe aux groupes de travail AFSSAPS/Associations (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé).
 
>Consulter http://aftoc.club.fr

Asperger Aide

Nous voulons que tous les troubles du développement soient mieux compris et acceptés en particulier par les professionnels de la Santé et que des thérapies éducatives et adaptées soient mises en place pour aider ces enfants à obtenir une place à part entière dans notre société, par l'intégration à l'école, puis plus tard l’accès à un travail et une vie sociale décente.
Les objectifs de l’association sont :
- Orienter les parents vers le médecin compétent et le conseiller sur l’intégration scolaire de leur enfant. Le diagnostic doit être établi très tôt, afin d'offrir à l'enfant la prise en charge la plus efficace possible et éviter ainsi les déviances de comportement. Seuls les médecins ayant une expérience du SA ( Syndrome d' Asperger )peuvent poser le diagnostic correctement
- Proposer aux parents l’accès aux ouvrages consacrés au sujet afin qu’ils puissent aider leur enfant et gérer leur handicap au quotidien .
- Créer des groupes de parole encadrés par des professionnels pour que les personnes concernées acquièrent les bases d'une communication sociale appropriée.
- Communiquer aux parents les démarches nécessaires en vue de l'obtention d’auxiliaires de vie scolaire (AVS) permettant un meilleur encadrement à l'école et une intégration réussie..
- Diriger les parents vers les psychologues qui ont suivi une formation spécifique sur le Syndrome d’Asperger.
- Organiser des sujets de discussion autour du SA dans des "cafés Asperger "de chaque région une fois par mois ;
- Aider la Recherche et permettre la diffusion des résultats scientifiques dans le domaine de l'autisme .
 
>Consulter http://www.aspergeraide.com

Autisme France

Autisme France a été créée en 1989 à l'initiative de parents d'enfants autistes ou atteints de troubles envahissants du développement.
Aujourd'hui, grâce à ses associations partenaires et affiliées et à ses délégations départementales, Autisme France forme un grand mouvement d'espoir et de solidarité.
Autisme France édite une revue trimestrielle d'informations, La lettre d'Autisme France et dispose d'un site Internet www.autismefrance.org présentant les dernières informations en matière d'autisme (recherche, articles, congrès…), des conseils pratiques et une documentation complète..
 
>Consulter http://autisme.france.free.fr

Fil Santé Jeunesse

Pour les jeunes de 12 à 25 ans.
Ce site est animé par une équipe d’adultes aux compétences professionnelles complémentaires, habitués à répondre aux questions des jeunes. Nous sommes psychologues, médecins, juristes et avons tous l’expérience de l’écoute téléphonique sur le numéro vert fil Santé Jeunes (0800 235 236). Cette équipe comporte bien sûr des professionnels du net, webmaster, infographistes, journalistes...
Nous sommes tous motivés pour créer avec vous un site interactif qui réponde au mieux à l’ensemble de vos préoccupations en matière de santé.
C'est un service de l'association EPE (école des Parents et des Educateurs). L’école des Parents et des Educateurs d’Ile de France propose aux parents, aux jeunes et aux professionnels de la famille des services téléphoniques, des consultations, des formations, des groupes de parole, des conférences... .
 
>Consulter http://www.filsantejeunes.com

infosuicide.org

Le site infosuicide.org a ouvert le 10 mai 1998 à l'initiative du Centre thérapeutique Recherche et Rencontres de Paris, C.M.P., Recherche et Rencontres de Paris.
Ce site se veut ouvert à l'échange d'informations entre tous ceux concernés par l'isolement et la prévention du suicide et tout particulièrement aux professionnels, aux chercheurs, aux étudiants, aux associations, aux institutions.
Il se veut réagir à l’actualité : pour débattre, dialoguer, comprendre et agir.
Les pages sont ouvertes à la publication, ou au référencement, de tout travail original ou d'intérêt sur les thèmes abordés. .
 
>Consulter http://www.infosuicide.org

Phare

PHARE Enfants-Parents s'est engagé, depuis sa création en 1991, dans la prévention du suicide des jeunes en s'adressant essentiellement aux parents.
Le choix de cette démarche se justifie par le triple constat :
- les parents sont de plus en plus confrontés à des difficultés graves liées à l'éducation de leurs enfants, sans pour autant être aidés dans leur rôle parental,
- ils sont toujours démunis face aux situations, qu'elles soient graves ou moins graves, et ne trouvent généralement pas de réponses à leurs préoccupations alors qu'ils ont en charge l'enfant ou l'adolescent en état de mal-être.
Parents: votre enfant vous inquiète, il manifeste des signes de mal-être, n'attendez pas pour réagir.
Vous souhaitez l'aider; une ligne d'écoute 081 810 987.
 
>Consulter http://www.phare.org

UNAFAM - Union Nationale des Amis et Familles de Malades psychiques

L'Union Nationale des Amis et Familles de Malades psychiques est reconnue d'utilité publique depuis 1968.
L'UNAFAM regroupe plus de 12 000 familles, toutes concernées, avec pour objet de :
- s'entraider et se former
- agir ensemble dans l'intérêt général
Les adhérents sont répartis dans 97 sections départementales .
1500 bénévoles y travaillent et y assurent ainsi :
L'entraide et la formation par
- l'accueil dans les permanences locales
- l'information des familles
L'action dans l'intérêt général par
- l'orientation vers les lieux de soins ou d'insertion
- la représentation des usagers
- la participation auprès des instances consultatives chargées de définir la politique de santé mentale
- la promotion et le soutien à la création de structures d'accompagnement
- la promotion de la recherche .
 
>Consulter http://www.unafam.org


Publicité


Publicité

Retour
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine