Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    transports  
 Actualités    transports  
transports
Publicité

voiture de Velib'
voiture de Velib'
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Deux roues en ville
Hachette

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

L'échec navrant, mais caché, du Velib'

03/06/2009

Transports en commun, co-voiturage, Vélib', bientôt voitures en libre-service, voilà des solutions d'avenir ! N'achetez plus de bagnoles, polluantes et égoïstes, et entrez dans la modernité écolo... ou pas. Et si ce politiquement-écologiquement-correct n'était qu'un montage intellectuel irréaliste ? Pour le Vélib', en tout cas, l’iFRAP (Institut Français pour la Recherche sur les Administrations et les Politiques Publiques) exécute le mythe en quelques lignes et quelques chiffres qui font rire ceux qui ne sont pas des contribuables parisiens.



L'hécatombe des Vélib'

L’iFRAP rappelle des chiffres déjà peu ou prou connus.
20 000 vélos, à 1000 euros pièce, sont disponibles en libre-service à Paris. En 18 mois (juillet 2007 à février 2009), 7 800 ont été volés et 11 600 vandalisés (soit à peu près tous).
Si les 400 salariés de JCDecaux cessaient d’intervenir pendant 10 jours, il n’y aurait plus aucun vélo en état de marche à Paris.
L'iFRAP s'amuse "Avant les vélos communautaires, on a connu en France, ou dans les pays de l’Est ou en Chine, les jardins communautaires, les appartements communautaires, les cuisines communautaires, les salles de bains communautaires ou les machines à laver communautaires au sous-sol des immeubles. Même quand l’objectif était d’améliorer la convivialité, leurs réussites sont rares et ne concernent que de petites communautés bien soudées. Dans les copropriétés immobilières où les intérêts communs sont a priori forts, la gestion des parties communes s’avère complexe, dans les quartiers difficiles, et aussi dans les autres."



Et surtout, la paix dans le monde et préservons la planète

Bien caché dans la vitrine électorale, le coût astronomique des Vélib' fait moins parler de lui que ses avantages écologistes. Alors tous les maires de France et d'ailleurs viennent visiter la capitale et rêvent d'installer le même dispositif chez eux.
Le Vélib' va même conquérir la proche banlieue. Il devrait être accompagné de voitures en libre service suivant un principe voisin. Que du bonheur pour les réparateurs.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    transports  
 Actualités    transports  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine