Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  
santé, soins
Publicité

bouteille d'oxygène
bouteille d'oxygène
Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Pollution de l'air - 63 millions de contaminés
Editions du Rocher

Dernières infos

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Explosion de Creil : faut-il avoir peur des bouteilles d'oxygène médical ?

27/10/2008

Le 21 octobre, une bouteille d'oxygène s'est enflammé au service neurologique de l'hôpital Laennec de Creil. Un homme de 75 ans est décédé et un médecin-anesthésiste et un infirmier ont été sérieusement brûlés alors qu'ils réanimaient le patient.
En France, 450 000 bouteilles d’oxygène à usage médical sont en circulation. La majorité de ces bouteilles se trouve dans les établissements de santé. Le reste est présent notamment dans les ambulances et chez les patients. Il est à noter que ces bouteilles ne sont pas à usage unique et que chacune a sa vie propre. Elles sont en effet réutilisées lorsqu’elles ont été vidées.
Depuis 2003, 10 autres « coups de feu » de moindre gravité ont été signalés à l’Afssaps avec des bouteilles d’oxygène munies d’un robinet manodétendeur intégré.


Un risque connu

Ces incidents restent très rares compte tenu du nombre de bouteilles en service et des millions de manipulations effectuées.
Ces « coups de feu », qui auraient notamment pour origine un brusque échauffement du gaz à l'ouverture du robinet, ont fait l’objet d’études. Celles-ci ont conclu à de multiples causes combinées liées à la conception, à la maintenance ou à l’utilisation de ces bouteilles de gaz et de leurs robinets.
L’Afssaps a demandé en 2007 le remplacement progressif des robinets détendeurs intégrés dont la conception est la moins sécurisée. Mais la bouteille d’oxygène mise en cause à Creil n’était pas munie de ce type de manodétenteur, et aucun incident n’était survenu auparavant avec ce modèle de bouteille.



Des précautions indispensables

Dans le même temps, l’Afssaps recommande vivement aux patients qui détiennent une bouteille d’oxygène à usage médical à leur domicile, de prendre connaissance de ces consignes de sécurité :


Pour le réglage du robinet détendeur intégré :


Pendant l’utilisation:



 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine