Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers consommation, vie quotidienne
Accueil vie quotidienne
consommation, vie quotidienne
Publicité

alimentation

Evolution des habitudes alimentaires

Les Français achètent moins de produits alimentaires de base.
 




Evolution de la consommation de produits alimentaires non transformés

 
La consommation de viande de boeuf diminue régulièrement alors que les préparations, conserves et charcuteries à base de viande augmentent.
 




Part de chaque viande dans le budget des ménages

 
Les Français se tournent vers les préparations et les produits transformés.
 




Evolution de la consommation de produits alimentaires transformés

 



Le foie gras

Le foie gras est vendu sous différentes formes bien encadrées par la législation que l'on peut classer en 3 catégories.
Que du foie gras (préparations assaisonnées et cuites) :


Conserve :


Autres préparations à base de foie gras :




Les oeufs

A partir du jour de la ponte, les oeufs peuvent être consommés pendant 28 jours: c'est la date limite de consommation inscrite sur la boîte.
Les oeufs extra frais ont 9 jours maximum. Ils peuvent être consommés mollets, coque ou dans une sauce mayonnaise.
Entre le 10e et le 28e jours, ils doivent être cuits (au plat, en omelette ou dans une préparation comme un gâteau, par exemple).


Selon leur poids, les œufs de catégorie A (la seule vendue aux consommateurs) sont classés en 4 groupes:
XL: pour les très gros œufs d'un poids supérieur ou égal à 73 g;
L: pour les gros œufs d'un poids supérieur ou égal à 63 g et inférieur à 73 g;
M: pour les œufs moyens d'un poids supérieur ou égal à 53 g et inférieur à 63 g;
S: pour les petits œufs dont le poids est inférieur à 53 g.
Sur l'emballage on trouve également :




Manger Bio

L'agriculture bio est essentiellement basée sur le respect des équilibres naturels. Elle refuse le recours aux produits chimiques de synthèse (pesticides, désherbants...). Elle choisit les espèces animales et végétales les mieux adaptées et recherche le respect des cycles biologiques.
On peut consulter la charte éthique de l'agriculture biologique établie en 1972 par IFOAM.
Depuis juillet 2006, l'appellation "Bio" est réservée aux seuls produits issus de l'agriculture biologique.
Il existe un label appelé Marque AB
 




Logo de la Marque AB - Agriculture Biologique

 


>Plus de précisions sur le site de l'Agence BIO - Agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique.



Du producteur au consommateur : l'AMAP

Une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne), c'est un partenariat entre une paysan et un groupe de consommateurs qui décident de s'organiser en association. Le principe de l'AMAP, c'est la fourniture périodique par le paysan d'un "panier" de sa production (viande, légumes, fruits...), ce contenu étant plus ou moins convenu et payé d'avance.
Outre l'intérêt de fournir aux familles des produits relativement sains et sympathiques, l'AMAP suit des règles de bon comportement, comme le fait de respecter les saisonnalités, de limiter les transports et également de rémunérer équitablement le producteur.
Ces règles désormais établies sont rassemblées dans une charte.
>Plus d'infos auprès du réseau des AMAP d'Ile-France : AMAPIdF.




Botulisme, le danger des conserves

Le botulisme est généralement causé par la consommation d'aliments contaminés par une bactérie (Clostridium botulinum) ou ses spores lors de leur préparation.
Faute d'une stérilisation correcte (100 degré pendant 10 minutes lors de la préparation), la conservation de ces aliments contaminés à température ambiante et sans oxygène (boîte de conserve ou emballage sous vide) va favoriser la croissance de la bactérie et la production par cette dernière de toxine. La conserve ou l'emballage sous vide ne sont donc pas des garanties absolues.
En France, une vingtaine de cas de botulisme alimentaire sont constatés chaque année en moyenne. Généralement, ils sont le résultat d’une consommation de préparation à base de viande (pâté, terrine, jambon) artisanale, industrielle ou familiale. Aucun cas mortel n’est survenu en France depuis dix ans.
Les premiers symptômes apparaissent généralement 12 à 36 heures après la consommation du produit contaminé, mais ce délai est très variable (6 heures à 10 jours). Les premiers signes peuvent être des nausées, des vomissements, ou une diarrhée. Puis on observe des troubles neurologiques caractéristiques (vision floue, paupières lourdes, troubles de la parole, faiblesse musculaire...
Il est recommandé, au moindre doute, si le produit sur le point d’être consommé présente une couleur différente, une odeur anormale voire nauséabonde, en particulier si la boîte de conserve est déformée ou gonflée, de jeter le produit sans le consommer. Il faut également respecter les consignes de conservation indiquées sur l'emballage (conserver au froid ce qui doit l'être et ne pas dépasser les dates de péremption).





Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers consommation, vie quotidienne
Accueil vie quotidienne
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine