Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers consommation, vie quotidienne
Accueil vie quotidienne
consommation, vie quotidienne
Publicité

cafés, restaurants

Votre chien au café ou au restaurant

Un chien guide d'aveugle est toujours accepté dans un établissement.
Pour un chien d'agrément, c'est au bon vouloir du patron de l'établissement, et il n'est pas tenu de l'indiquer en vitrine. Il peut donc faire de la ségrégation canine, accepter un gentil toutou et refuser un autre plus agité ou les refuser à une heure de grande affluence.
Le propriétaire comme l'animal doivent bien sûr être irréprochables et ne pas troubler la tranquillité de l'établissement. En cas de dégâts, c'est le maître, ou plutôt son assurance, qui régleront les frais.
On trouve des restaurants sympas (c'est un commerce, ne l'oublions pas), qui acceptent de fournir de l'eau à nos compagnons et certains pourront même faire le fameux "doggy bag" des anglais avec les restes.



Le verre d'eau au café

Contrairement à une idée reçue, un cafetier n'est pas tenu de fournir gratuitement un verre d'eau ordinaire (du robinet). Pas plus pour accompagner un café. Le verre d'eau, comme les autres boissons, constitue une prestation spécifique dont le prix doit être clairement indiqué à l'extérieur et à l'intérieur de l'établissement.
Cela étant, en bon commerçant, il est rare qu'il refuse un verre d'eau à un consommateur de café, d'autant que le petit noir est généralement très rentable pour lui.



Doit-on payer la carafe d'eau au restaurant ?

D'après l'arrêté du 8 juin 1967, dans un restaurant le couvert comprend obligatoirement le pain, l'eau ordinaire (la carafe donc), les épices ou ingrédients, la vaisselle, la serviette...
Le problème est donc réglé, le restaurateur ne peut ni refuser, ni facturer la carafe d’eau en accompagnement d’un repas.
>En cas de litige, s'adresser à la DGCCRF - Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes.


Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers consommation, vie quotidienne
Accueil vie quotidienne
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine