Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Accueil    Dossiers    handicap  
handicapPublicité

handicap et scolarité

Scolarité des handicapés

La loi handicap reconnaît à tout enfant porteur de handicap le droit d’être inscrit en milieu ordinaire, dans l’école la plus proche de son domicile.
L’Education nationale a mis en place une plate-forme téléphonique pour renseigner et aider les parents à trouver une solution pour scolariser leur enfant handicapé. Elle est accessible de 8 heures à 18 heures du lundi au vendredi au numéro Azur 08 10 55 55 00.
 




Nombre d'enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire

 
>Consultez le site de l'Unapei, L’écolensemble.



MDPH - les Maisons départementales des personnes handicapées

C'est probablement le point de départ de toute démarche vis à vis du handicap, donc notamment en matière d'éducation et d'enseignement.
La MDPH (maison départementale des personnes handicapées) offre, dans chaque département, un accès unique aux droits et prestations prévus pour les personnes handicapées.
La MDPH «exerce une mission d’accueil, d’information, d’accompagnement et de conseil des personnes handicapées et de leur famille ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens aux handicaps».
La MDPH a huit missions principales :


Une équipe pluridisciplinaire est chargée de l’évaluation des besoins de compensation de la personne dans le cadre d’un dialogue avec elle et avec ses proches. Cette équipe peut être constituée de médecins, ergothérapeutes, psychologues, spécialistes du travail social, de l’accueil scolaire… Elle évalue les besoins de compensation de la personne handicapée sur la base de son projet de vie et de référentiels nationaux.



CDAPH - Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées

La CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées) définit le projet personnalisé de scolarisation de l’élève.
Ensuite, la mise en oeuvre de ce projet s'impose aux professionnels de l’éducation et du soin, publics ou privés.
En dialogue avec l’élève, sa famille et l’équipe éducative, la CDAPH décide des modalités du déroulement de la scolarité.
A noter que la CDAPH ne peut prendre de décisions sans l'accord des parents. En cas de désaccord, il existe une possibilité de conciliation auprès de la MDPH.
Elle met tout en oeuvre pour assurer à l’élève, le plus souvent possible, une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile.
Le parcours scolaire de chaque élève handicapé fait l’objet d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS). Ce projet est élaboré par l’équipe pluridisciplinaire chargée de l’évaluation en tenant compte des souhaits de l’enfant et de ses parents.



L’enseignant référent

L’enseignant référent est au centre des actions conduites en direction des élèves handicapés. Il ne bénéficie d’aucune autorité hiérarchique ou administrative mais il est la première personne qu’un enseignant doit pouvoir contacter à chaque fois qu’il le juge utile. Il veille au suivi de la mise en oeuvre du parcours scolaire.
Un élève handicapé est suivi par le même enseignant référent tout au long de sa scolarité quels que soient les établissements qu’il fréquente (y compris les établissements médico-sociaux), sauf s'il déménage.



AVS - auxiliaires de vie scolaire

Certains élèves handicapés ont besoin d’être accompagnés pour réaliser certains gestes ou certaines tâches de la vie quotidienne à l’école,
L'élève peut alors bénéficier de l'aide d'un AVS (aide de vie scolaire). Celui-ci peut être "collectif" (affecté au groupe) ou individuel.
Cet auxiliaire peut être attribué par décision de la CDAPH. Il existe également des personnels qui assurent une aide à la scolarisation des élèves handicapés (ASEH) auprès des équipes pédagogiques, spécialement en maternelle.



Les structures spécialisées

Lorsque le handicap ne permet pas l'intégration dans un milieu scolaire ordinaire, un certain nombre de structures spécialisées existent :


 
Ces informations sont principalement tirées de la brochure très complète téléchargeable Scolariser les élèves handicapés.
>Voir aussi le site de l'HSERA - Handicap-Soins-Ecole-Réponses Adaptées.



Examens et handicap

Pour les examens, l'Education nationale met en place des conditions d'examen adaptées à chaque handicap, y compris pour des handicaps sévères ou au contraire plus légers voire temporaires, comme un bras cassé par exemple.
On peut soit, faire sa demande au rectorat, soit s'adresser à la CDES (Commission Départementale d'Education Spéciale). Le responsable de l'établissement d'enseignement habituel est généralement la première personne à interroger.
>L'Education nationale met à disposition son site Internet : Handiscol'



Changer le regard

Donner accès au système d'enseignement ordinaire, ce n'est pas seulement pour les handicapés un moyen de se cultiver et de se former, c'est aussi supprimer des barrières.
L’écolensemble, par exemple, offre des ressources pédagogiques, ludiques et animées, adaptées aux programmes des cycles du primaire. Conçus pour être diffusables sur un téléviseur afin d’organiser des séances pédagogiques, les contenus libres de droits de l’écolensemble permettent aux enseignants d’engager des débats en classe, de parler du handicap mental, d’aborder divers thèmes tels que la différence, le civisme, la tolérance, ou encore le développement durable, la génétique, etc.
>Consultez le site de L’écolensemble.




Publicité

Publicité

Publicité

 Accueil    Dossiers    handicap  
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine