Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers emploi
Accueil emploi
emploi
Publicité

emploi d'été

Un contrat de travail pour un job d'été

Il existe 3 contrats de travail applicables aux jobs d'été :


>Plus d'infos sur le site du Haut Commissariat à la Jeunesse droits des jeunes - job d'été.



Le contrat de travail saisonnier

Le travail saisonnier se caractérise par l'exécution de tâches normalement appelées à se répéter chaque année, à des dates à peu près fixes, en fonction du rythme des saisons (récolte, cueillette,...) ou des modes de vie collectifs (tourisme...). Cette variation d'activité doit être indépendante de la volonté de l'employeur. Les salariés directement occupés à des tâches saisonnières peuvent être recrutés en contrats à durée déterminée (CDD) prévoyant ou non un terme précis. (Ministère du travail).
>Des indications très claires sur le site du Haut Commissariat à la Jeunesse droits des jeunes - job d'été.



Le travail des mineurs

Les mineurs peuvent travailler à partir 16 ans et 14 ans pour des jobs de vacances. Avant 16 ans, la durée du contrat ne peut pas dépasser la moitié des vacances scolaires.
>Les conditions du travail des jeunes sur Service-public.fr - Travail des jeunes.



Le salaire d'un emploi de vacances

Le salaire ne peut être inférieur au SMIC pour un salarié âgé de plus de 18 ans. De 16 à 17 ans, il ne peut être inférieur à 80% du SMIC et de 17 à 18 ans, il ne peut être inférieur à 90 % du SMIC.
>Pour connaître le montant actualisé du SMIC, consultez Ministère du travail - SMIC.



Où chercher un job d'été ?

Bien sûr, trouver un job d'été dans l'entreprise où travaillent ses proches reste un bon plan. Beaucoup d'entreprises cherchent en effet à remplacer certains salariés partis pour leurs congés d'été. De même, c'est l'occasion d'effectuer des tâches ponctuelles comme les grands nettoyages, le tri des fichiers, la mise à jour des stocks.
>L'ANPE a créé avec le CIDJ son portail Jobs d'été.
>et pour un job dans un autre pays d'Europe jobs-ete-europe.com.
Dans certaines stations, il existe des structures d'information appelées "maisons des saisonniers" (voir ce paragraphe), à défaut, on peut contacter l'Office du tourisme ou la mairie de la sation convoitée.
>Pour les emplois saisonniers (en hiver également), on peut chercher sur Saisonsite.com.
>Enfin, il existe plusieurs sites web spécialisés Capcampus, L' Etudiant, Job-etudiant.net,
jobdete.com...



Les maisons des saisonniers

Des lieux d’accueil appelés de manière courante « maisons des saisonniers » offrent de nombreux services :


>La plupart de ces structures sont répertoriées sur le site de l'association ALATRAS - Association des Lieux d'Accueil des TRAvailleurs Saisonniers.



Où et comment se loger ?

Le logement est un élément important à prendre en compte dans sa recherche d’emploi.
Il existe plusieurs possibilités:


>Les meilleures adresses sur le site de l'association ALATRAS - Association des Lieux d'Accueil des TRAvailleurs Saisonniers.



Animateur en centre de vacances pour mineurs

Lorsque l'on aime le contact des enfants, être animateur dans un centre aéré ou une colonie de vacances est un bon moyen de gagner un peu d'argent tout en s'aérant.
La fonction d'animateur est désormais définie dans le Contrat d'Engagement Educatif. Celui-ci définit un statut particulier à l'animateur en dérogation au code du travail :


Voir aussi la fiche "colonies de vacances".


Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers emploi
Accueil emploi
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine