Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Dossiers
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Accueil Dossiers état civil, identité, élections
Accueil état civil, identité
état civil, identité, élections
Publicité

nationalité, accueil des étrangers

La nationalité française

La nationalité française est principalement obtenue par 4 moyens :


 




Nombre d'étrangers et d'immigrés vivant en France

 

En cas d'adoption, seule l'adoption plénière peut permettre l'attribution de la nationalité française.
>Les conditions détaillées sur Service-public.fr - nationalité française.



Comment prouver que l'on est de nationalité française ?

Dans les cas précis et limités où elle est nécessaire, Brice Hortefeux, ministre de l'Intérieur, précise que la vérification de la nationalité s’effectue dans l’ordre ci-dessous, en commençant par les formalités les plus simples pour le demandeur :




CAI - Contrat d’Accueil et d’Intégration

La signature d’un Contrat d’Accueil et d’Intégration est désormais obligatoire pour tout nouvel arrivant.
Ce contrat impose :


Ce contrat est signé pour un an et renouvelable une fois. Il a été signé par près de 100 000 personnes en 2006.
>Renseignements auprès de l'ANAEM - Agence Nationale de l’Accueil des Etrangers et des Migrations.




Travailler en France pour un étranger

Le recrutement par un employeur français d’un travailleur étranger n'étant pas originaire de l'Union Européenne n'est possible qu'à condition qu’il n’existe pas de main d’œuvre disponible et qualifiée sur le territoire national. C'est la DDTEFP (Direction Départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle), qui décide au cas par cas.
Pour obtenir une carte de séjour « salariée », le travailleur étranger doit se rendre au service des étrangers de la Préfecture de son lieu de résidence. Elle lui est délivrée sur présentation du contrat de travail visé par la DDTEFP.
>L’ANAEM (Agence Nationale de l’Accueil des Etrangers et des Migrations) se charge aussi bien de l’accueil des nouveaux arrivants que de la gestion administrative : consultez le site de l'ANAEM.
>Toutes les infos sur Service-public.fr - Travail des étrangers.




Demande d'asile, statut de réfugié

Le demandeur d'asile doit démontrer qu'il a été persécuté ou qu'il craint de l'être.
Il s'adresse à la préfecture où l'on délivre une autorisation provisoire de séjour (APS) et le formulaire de demande d'asile qu'il devra adresser à l'OFPRA.
 



Obtention du statut de réfugié

 
Un rapide survol nous montre l’incohérence des systèmes d’enregistrement de la demande d’asile en Europe:
Pour 238 365 demandes d’asile enregistrées en 2008 dans l'Union européenne, la France en a enregistré 42 599 à elle seule, l'Italie 31 160, l'Allemagne 26 945et le Royaume-Uni 30 550. Mais dans le même temps, l'Espagne n'en a enregistré que 4 440, la Grèce 19 885et la Pologne 8 515. Ainsi, les trois principales portes d’entrée en Europe (Espagne, Grèce et Pologne) sous-estiment de manière extrêmement préoccupante la demande d’asile.
 



Demandes d’asile enregistrées en 2008 et statuts de réfugiés accordés

 
>Aide et informations détaillées auprès d'associations comme France Terre d'Asile.
>Les conditions détaillées sur Service-public.fr - Asile.
>Démarches auprès de l'OFPRA - Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides.




Publicité

Publicité

Publicité

Accueil Dossiers état civil, identité, élections
Accueil état civil, identité
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine