Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
Actualités santé, soins
Actualités santé, soins
santé, soins
Publicité


Publicité

Publicité

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Le Sida reste une menace inquiétante : bilan

13/04/2016

Aujourd'hui, on parle beaucoup moins de la terrible menace que représente le Sida, pourtant, et même si les traitements sont de plus en plus efficaces et de plus en plus supportables, la situation ne s'est pas réellement beaucoup améliorée.
Près de 7000 personnes découvrent chaque année qu'ils sont séropositifs et souvent ce diagnostic est tardif.
L'InVS publie les chiffres relatifs à l'année 2014.


Une épidémie qui ne faiblit pas

Le nombre de personnes qui découvrent leur séropositivité, qui était de près de 8000 en 2003 est bien descendu jusqu'à 6200 entre 2011 et 2013, mais est remonté à 6600 en 2014. On peut donc parler d'une légère amélioration, mais certainement pas d'une épidémie en voie de règlement.
 
Nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité (doc. Yalta Production)
Nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité(doc. Yalta Production)

Parmi les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2014, 31% étaient des femmes, proportion qui, après avoir diminué de 2003 (43%) à 2012, s'est stabilisée depuis.
L'âge moyen du diagnostic est de 36 ans chez les femmes et 39 ans chez les hommes.
La proportion de jeunes de moins de 25 ans est de 11% (proportion stable depuis 2003) et celle des seniors de 50 ans et plus, est de 20%, en augmentation progressive depuis 2003.


Qui sont les séropositifs ?

La majorité des personnes ayant découvert leur séropositivité en 2014 sont nées en France :
- 52% sont nés en France,
- 32% sont nés en Afrique subsaharienne,
- 7% sur le continent américain ou en Haïti,
- 4% dans un pays européen autre que la France
- 5% dans une autre région du monde.
Le Sida touche tous les milieux :
- 26% sont sans profession,
- 25% sont employés,
- 17% ouvriers,
- 12% exercent une profession intermédiaire,
- 10% une profession intellectuelle supérieure,
- 8% sont des commerçants ou des chefs d'entreprise,
- moins de 1% des agriculteurs.


Comment est-on contaminé par le virus VIH

56% des personnes contaminées en 2014 l'ont été lors de rapports hétérosexuels, moins de 43% par rapports homosexuels entre hommes et 1% environ lors d'injection de drogue.
Personnes contaminées lors de rapports hétérosexuels :
- 54% des personnes contaminées en 2014 sont nées en Afrique subsaharienne
- 30% sont nées en France
- 8% sont nées sur le continent américain ou en Haïti
- 3% sont nées dans un pays européen hors France
- 5% dans une autre région du monde (5%).
Hommes contaminés par rapports homosexuels :
Les hommes contaminés par rapports sexuels entre hommes sont pour la plupart nés en France (82%), 5% sont nés sur le continent américain, 4% en Europe hors France, 4% en Afrique subsaharienne, et 5% dans une autre région du monde.
Leur âge moyen est de 35 ans (36 pour ceux nés en France, 32 pour ceux nés dans un autre pays). La part des jeunes de moins de 25 ans, après avoir quasiment doublé de 2003 (8%) à 2012 (15%), s'est stabilisée depuis (13% en 2014). La part des 50 ans et plus atteint 15% en 2014.
Contamination lors d'une injection de drogue :
Les personnes contaminées par usage de drogues injectables représentent environ 1% des nouveaux séropositifs.
Ce sont majoritairement des hommes (85%).

Une protection insuffisante contre le Sida


Au fil des années, les dernières avancées scientifiques ont permis d'établir le diagnostic de séropositivité plus tôt ce qui permet d'améliorer le traitement de l'affection et de diminuer potentiellement l'importance des contaminations involontaires.
Les chiffres montrent que la prévention est encore largement insuffisante et spécialement chez les homosexuels où l'on observe une augmentation des comportements à risque. Dans ce groupe, la survenue de contaminations au VIH s'accompagne également d'autres maladies à transmission par voie sexuelle, comme la syphilis, les infections à gonocoques ou les lymphogranulomatoses vénériennes.


 
 
 
Publicité


Publicité

Actualités santé, soins
Actualités santé, soins

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine