Guide des démarches - Retour à la page d'accueil Infos
Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine
 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  
santé, soins
Publicité


Publicité



 
Achetez le dernier livre
Nouveau


Qui aime bien, vaccine peu !
Jouvence

Dernières infos

Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 :  hausse importante Indice de référence des loyers du deuxième trimestre 2017 : hausse importante
Au second trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 126,19, contre 125,90 au trimestre précédent.
Les résultats du Bac 2017 académie par académie Les résultats du Bac 2017 académie par académie
Les résultats du baccalauréat sont affichés aujourd'hui dans les établissements. Ils sont également disponibles sur les différents sites
Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ? Nutri-Score : le bon affichage du niveau nutritionnel des produits alimentaires ?
Le 27 avril, Marisol Touraine (Santé), Stéphane Le Foll (Agriculture), et Martine Pinville, (Commerce) ont signé une charte d
Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ? Syndicats : chiffres de représentativité à mars 2017, qui est le premier syndicat ?
Le ministère du travail vient de publier les résultats de la deuxième mesure d’audience des syndicats. Un système
Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 :  la reprise se confirme Indice de référence des loyers du premier trimestre 2017 : la reprise se confirme
Au premier trimestre 2017, l’indice de référence des loyers remonte à 125,90, contre 125,50 au trimestre précédent.
Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017 Impôts : le prélèvement à la source en avril 2017
Le mécanisme du prélèvement à la source se met progressivement en marche. 2017 sera l'année charnière avant la
853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac) 853 262 candidats ont déjà fait leur choix sur le site APB (Admission Post-Bac)
Les candidats au BAC ont jusqu'au 2 avril pour confirmer qu’ils sont toujours candidats au BAC et
Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent Patrimoine des candidats à l'élection présidentielle : nos élus sont-ils soumis au pouvoir de l'argent
La loi de 2013 relative à la transparence de la vie publique rend permet pour la première fois de
Les femmes ont leur premier enfant de plus en plus tard Les femmes ont leur premier enfant de plus en plus tard
Les femmes ont eu leur premier enfant en moyenne à 28,5 ans en 2015 soit 4,5 ans plus tard

Publicité

 

Urgences
Abonnez-vous


Publicité

Guide Automobile

Médicaments sous surveillance : Gardasil, Cervarix et Prevenar des vaccins surveillés mais pas dangereux

24/02/2011

Comme prévu, l'AFSSAPS en est réduite à rétropédaler après la publication de sa très controversée liste des médicaments sous surveillance. Parmi eux, les vaccins, cités dans la liste de la peur, alors que dans le même temps, le monde médical s'évertuait à convaincre la population à se faire vacciner contre le grippe ou le pneumocoque et spécifiquement les jeunes filles contre le papillomavirus.
Comme le reconnaît l'AFSSAPS, la publication de cette liste "a suscité des inquiétudes auprès du public, concernant notamment les vaccins Gardasil, Cervarix et Prevenar 13. Cette inquiétude a pu conduire certains à arrêter la vaccination. "



Une liste pour rien

L'agence est obligée de convenir "en creux" que la publication de cette liste était inutile, puisque les produits cités ne sont a priori suspectés de rien.
"Les résultats des études de surveillance de ces vaccins ont permis de s’assurer de leur bonne tolérance, ne remettant pas en cause le bénéfice de ces vaccins. En conséquence, l’AFSSAPS considère que conformément aux recommandations du calendrier vaccinal en vigueur, les actions de vaccination et prévention peuvent être poursuivies en toute sécurité, dans le respect des indications et contre indications."



La surveillance des médicaments

Il parait naturel de compter sur les autorités sanitaires pour effectuer une surveillance sérieuse de chaque médicament mis sur le marché. Alors, à quoi bon avoir publié cette liste, si ce n'est pour répondre à un élan médiatique mal maîtrisé ?
D'où maintenant des explications qui se veulent rassurantes :
"Tous les médicaments mis sur le marché font l’objet d’une surveillance. Certains d'entre eux font l'objet d'une surveillance plus spécifique qui peut prendre la forme d’un plan de gestion des risques (PGR) ou d’une enquête de pharmacovigilance :


La liste des médicaments publiée récemment sur le site de l’agence concerne des médicaments pour lesquels il a paru nécessaire de renforcer la surveillance, à titre préventif notamment lorsqu’il s’agissait de nouveaux principes actifs, tels que les vaccins Gardasil, Cervarix, Prevenar 13 (plan de gestion des risques).



Les risques avec le Gardasil

Les vaccins indiqués contre les infections à papillomavirus humains (HPV), l'une des causes du cancer du col de l'uterus, notamment le Gardasil et le Cervarix ont été mis sur le marché en 2006 et 2007.
4 ans après leur arrivée sur le marché, il n’y a pas d’éléments remettant en cause leur bénéfice / risque et la recommandation de vacciner à partir de 14 ans. Les résultats d’une étude menée chez près de 6 millions de jeunes filles exposées ou non à la vaccination, ne montrent pas d’augmentation du risque de maladies auto-immunes associée à la vaccination anti-HPV, après deux ans de suivi.
Cette étude est réalisée par l’AFSSAPS, en partenariat avec la CNAMTS
A ce jour, près de 4 millions de doses de Gardasil ont été délivrées et environ 106 000 doses pour Cervarix.



Le vaccin Prevenar contre le pneumocoque

Le vaccin Prevenar 13 a remplacé le vaccin Prevenar.
Ce vaccin contre le pneumocoque a été mis sur le marché en juin 2010.
Comme il s’agit d’un nouveau vaccin, l’AFSSAPS a souhaité assurer par précaution un suivi renforcé. Six mois après la mise sur le marché et 1,4 millions de doses distribuées à ce jour, aucune préoccupation n’a émergé.


 
 
 
Publicité


Publicité

 Actualités    santé, soins  
 Actualités    santé, soins  

Guide des Démarches - Votre département - Guide des Hôpitaux et cliniques - Guide des Maternités - Guide Médicaments - Guide des Lycées
Guide Tourisme France - Guide Baignades - Guide Campings - Guide Automobiles Anciennes - Journées du Patrimoine